Rappel massif chez Lidl : ne consommez pas ce produit qui potentiellement dangereux, il s’agit de biscuits au chocolat

À cause d’une erreur d’étiquetage, des biscuits au chocolat de Lidl doivent être rappelés en France. On vous donne plus d’informations sur le sujet.

Source : Lidl

Les biscuits au chocolat sont énormément appréciés pour le goûter. Il faut reconnaître que ces en-cas sont consommés non seulement par les enfants, mais aussi par les grands. Cependant, si ces derniers temps, vous êtes passés chez Lidl pour en acheter, il faut redoubler de vigilance, car certains lots de biscuits au chocolat vendu par l’enseigne ont fait l’objet d’un rappel.

Découvrez les produits concernés

Et ces biscuits sont issus de la marque Sondey. Notons que les lots de tablettes au chocolat bio qui sont touchés sont accompagnés des références suivantes :

  • Le premier lot est numéroté L2022105, avec comme date de péremption fixée au 15 avril 2023
  • Le second lot comporte le numéro L2022145, avec comme date de péremption fixée au 27 mai 2023

Ces tablettes ont notamment été vendues entre le 02 et le 09 juin 2022 et leur code-barre est 20 928 827.

Absence d’allergènes dans les produits

Pour informations, c’est le site gouvernemental Rappel Conso qui a révélé la campagne de rappel concernant ces chocolats. Sur l’affiche du rappel, on peut lire que quelques-uns de ces produits ont été vendus avec des emballages à langue étrangère.

Un emballage sur lequel n’a pas été mentionné en français la présence des allergènes tels que le gluten et le lait. Aucun autre allergène comme le soja, l’œuf, graine de sésame ou fruit à coque n’y a pas non plus été cité sur le paquet.

Ainsi, ceux qui sont allergiques à ces produits peuvent retourner ces biscuits au chocolat à l’enseigne qui se chargera par la suite de les rembourser. Cependant, ceux qui ne le sont pas peuvent les consommer sans problème. Le rappel est notamment valable jusqu’au 8 septembre 2022 et un numéro de contact : 0800900343, a été dévoilé en cas de nécessité.

Les règles d’étiquetage des denrées alimentaires préemballés

Parlons un peu des denrées alimentaires. Tout d’abord, pour ceux qui ne le connaissent pas encore, les denrées alimentaires préemballées doivent afficher la composition du produit alimentaire sur son emballage lorsque celui-ci a été conditionné préalablement à la vente. Il peut s’agir des nourritures telles que : la pizza sous vide, la boîte de chocolats ou encore les pots de confiture.

Il existe notamment deux règles d’étiquetage de ces produits. La première se résume à la présence des informations concernant le produit sur l’étiquetage et la deuxième est le fait que l’étiquetage doit être loyal et précis, afin d’éviter que le consommateur se trompe.

Et pour les curieux, voici les choses qui doivent être mentionnées sur le paquet : la dénomination de vente qui définit le produit, les ingrédients qui le composent, la quantité de certains ingrédients et la quantité nette du produit en volume ou bien en masse. Il ne faut pas non plus mentionner la date de consommation sur l’emballage, qui est inscrite en toutes lettres.

En plus de cela, on doit aussi y trouver le titre alcoométrique volumique acquis, l’identification de l’opérateur, le numéro du lot de fabrication, le mode d’emploi, la déclaration naturelle. L’origine de certaines nourritures ainsi que l’origine de l’ingrédient primaire constituant le produit doivent aussi être communiquées au client par le même biais.

Il y a également des indications sur le produit qui peut ou non être mentionné sur l’étiquetage, à savoir les mentions ou expressions réglementées (par exemple : fermier ou biologique) ou encore les mentions ou expressions apposées à des fins marketing (par exemple : naturel ou sans conservateurs).

Des règles spécifiques pour la viande

Par ailleurs, pour le cas de la viande, il y a quelques points importants qui doivent être inscrits sur l’étiquetage. En effet, pour les viandes porcines, ovines, caprines, ainsi que la volaille, il faut mentionner les lieux d’élevage et d’abattage. Pour ce qui est de la viande bovine, qu’elle soit préemballée ou pas, il faut toujours marquer les lieux de naissance, en plus des lieux d’élevage et d’abattage.

Pour le cas des denrées alimentaires non préemballées, il faut aussi savoir que ces aliments suivent quelques règles bien qu’ils n’ont pas d’emballage ni de conditionnement de vente. En effet, sur l’affichette ou l’écriteau qui est placé à proximité des produits, il faut qu’on y trouve : la dénomination de vente, la présence d’allergènes, mais aussi l’état physique du produit (par exemple : décongelé ou congelé).

Et enfin, pour les viandes bovines non emballées, il faut aussi mentionner les lieux de naissance, d’élevage et d’abattage de l’animal. Notons que la mention d’origine permet de savoir si les endroits de naissance, d’élevage et d’abattage sont les mêmes.