Pénurie d’huile de tournesol, voici la liste des produits dont le Nutri-Score s’est dégradé, selon UFC-Que Choisir

Les Nutri-Score des produits dont la composition a été modifiée à cause de la pénurie d’huile de tournesol ont été publiés par l’UFC-Que choisir.

Source : Capture Facebook

Les distributeurs français font face à une pénurie d’huile de tournesol. Raison pour laquelle la composition de certains produits a dû être temporairement modifiée. Sur son site, l’UFC-Que Choisir a publié une liste des produits modifiés et leur Nutri-Score. Découvrez tous les détails.

Obligé de s’adapter

Depuis quelques semaines, l’huile de tournesol commence à manquer. La principale cause de cela n’est autre que la guerre en Ukraine. Le pays cultivant une grande partie du tournesol consommé en Europe, à cause des conflits, les échanges commerciaux sont devenus plus que difficiles. Ainsi, l’industrie agro-alimentaire est obligée de revoir bon nombre de ses recettes.

Comme l’huile de tournesol est maintenant en rupture de stock un peu partout en France, les professionnels ont dû s’adapter. Les solutions qu’ils ont trouvées, changer de recettes en réduisant la quantité d’huile de tournesol, et remplacer celle-ci par d’autres huiles végétales. Ils ont aussi essayé de recourir à l’huile de tournesol produite localement, mais elle s’est avérée insuffisante pour répondre aux besoins nationaux..

Source : Twitter/@PaulHegnon

Pour pallier au manque d’huile de tournesol, les professionnels la remplace par celle de colza, de palme ou encore le blanc d’œuf. Le hic, c’est qu’en apportant des modifications si impromptues, ils n’ont pas le temps de changer la liste des ingrédients, et le packaging. Ainsi, l’information aux clients n’est pas respectée. Ce qui pose problème, notamment au niveau des allergènes.

Par ailleurs, il faut savoir que pour être autorisé à mettre sur le marché les produits modifiés, les opérateurs doivent obtenir une dérogation à la direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes ou DGCCRF. Ces dérogations ont une validité de six mois, et font l’objet d’un réexamen au bout de 3 mois.

Comme indiqué sur son site, l’objectif de la DGCCRF est de s’assurer que les denrées alimentaires ne manquent pas sur le marché, « tout en garantissant la sécurité et en préservant l’information du consommateur ».

Elle contrôle également l’écart entre la composition du produit et ce qui est marqué sur son étiquette, pour que le consommateur ne soit pas privé d’une information essentielle sur ce qu’il achète. Ainsi, pour savoir si une modification a été apportée dans la composition du produit que vous achetez, vous devez regarder s’il est inscrit « DEROG » sur son étiquette.

Les nouveaux Nutri-Score

Face à la pénurie d’huile de tournesol, les fabricants doivent faire avec les moyens du bord en remplaçant celle-ci par d’autres huiles végétales. Un changement qui n’est pas sans conséquence, car si par exemple, l’huile de colza peut être plus saine pour le corps, celle de coco ou de palme sont plus riches en acides gras. De ce fait, le Nutri-Score est dégradé.

Selon l’UFC-Que choisir, de nombreuses enseignes ont préféré ne pas informer leurs clients du changement de qualité. Parmi les rares distributeurs qui l’ont fait figure Carrefour. Si cette dernière a fait preuve de transparence, certains fabricants n’ont pas suivi, ne voulant pas partager les taux d’acides gras présents dans les produits modifiés.

Malgré cela, l’UFC-Que choisir a trouvé un moyen de déterminer les Nutri-Score des produits dont la composition a été modifiée temporairement. Pour ce faire, elle a récupéré la liste des produits publiée par la DGCCRF, puis a comparé les nouvelles recettes avec les anciennes.

La liste de l’UFC-Que choisir

Selon les informations publiées sur le site de l’UFC-Que choisir, de nombreux produits ont vu leurs Nutri-Score passer de D à E. Parmi ces produits figurent les Cracker’s Classic’ (Carrefour), les Crackers Simpl (Carrefour), les Crackers salés Cora, les Crackers salés Tokapi (Leclerc), et les Crackers salés Eco+ (Leclerc). Comme ces derniers, certaines céréales commercialisées par Auchan, Monoprix et U sont aussi passées de D à E. Pour terminer, d’autres produits ont aussi vu leur Nutri-score évoluer de C à D.

On peut notamment citer le Kit Taco Shell Old El Paso, la Profiteroles au chocolat Carrefour, la Profiteroles U, la Profiteroles Auchan, le Biscuit Pause Thé P’tit Déli, le Tiramisu Bon appétit ! (Carrefour), le Tiramisu au café Carrefour, le Tiramisu mascarpone Netto, le Tiramisu mascarpone Pâturages (Intermarché), le Tiramisu Milsa nos créations gourmandes (Aldi), le Tiramisu citron Auchan, ou encore le Tiramisu limoncello U saveurs.

Pour voir l’intégralité de la liste, il faut se rendre sur le site de l’UFC-Que choisir.