Si vous voyez des vagues carrées se former, sortez vite de l’eau et éloignez-vous…

Mercredi 8 juin 2022 marque la journée mondiale de l’océan. L’occasion pour nous de vous en dire plus au sujet des vagues carrées.

Source : Capture Instagram

Il faut reconnaître qu’on est bien gâté par dame Nature. En vivant sur terre, nous nous trouvons dans un monde rempli de merveilles. L’océan fait partie de ces belles choses qui composent notre monde et cette vaste étendue d’eau ne nous a pas encore livré tous ses secrets. Parmi ces derniers, des dangers…

D’où viennent les vagues de forme carrée ?

Les vagues de forme carrée font partie des phénomènes les plus impressionnants que l’océan nous offre. Mais d’où viennent-elles ? Comment elles se forment ? Tout d’abord, il faut noter que ce phénomène s’appelle la « mer croisée ». Elle est le plus souvent vue à l’île de Ré, une île située au large de la côte ouest de la France.

Les mers croisées se créent lorsque les vagues issues du même système météorologique continuent, bien que d’autres vagues se créent également à partir d’un changement de vent. Par la suite, ces vagues se déplacent les unes par rapport aux autres pour former ensemble un angle et c’est ainsi que se forment les mers croisées. Cependant, bien que ce phénomène soit très intéressant à regarder, cela peut aussi devenir très dangereux.

Éloignez-vous si vous voyez des vagues en forme de carré !

Les mers croisées peuvent attirer l’attention de nombreuses personnes et certaines s’y rapprochent même afin de voir de plus près ce beau spectacle. Mais ce que vous ne savez pas, c’est que ces vagues en forme de carré peuvent devenir dangereuses si on s’en approche de trop près.

En fait, derrière cette belle vision qu’elles nous offrent se cachent de forts courants qui ont le pouvoir de ravager tous ceux qui ont le malheur de se trouver sur leur chemin. Et les navires ne sont pas épargnés ! Pourtant, d’habitude, ce sont les gros bateaux et navires qui frappent les vagues. Mais quand ces dernières forment un angle, elles peuvent être très dangereuses.

Ainsi, on vous conseille de toujours rester à l’écart au cas où vous êtes témoin des mers croisées. Et dans le cas où des gens s’y trouvent trop près, il faut les avertir. Au lieu d’aller dans l’eau, profitez de ce phénomène de loin pour éviter un grand danger.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Sicilia_bella (@siciliaa_bella)

Les poissons jugés « moches » sont les plus menacés

Outre les vagues, l’océan renferme aussi des êtres hors du commun. Le royaume animal et végétal n’en a pas fini de nous surprendre. Bien évidemment, lorsqu’on parle des océans, il devient impossible de ne pas mentionner les poissons. Il en existe des milliers d’espèces à vivre sous l’océan et ils ne sont pas tous semblables, car ils ont chacun leur race. Un peu comme nous les êtres humains.

Ainsi, les poissons ont de différentes formes et tailles et c’est grâce à ces détails qu’on arrive à les différencier. Mais s’il y a des poissons qui sont beaux à voir, il y a également ceux qui sont jugés moches. D’après une étude publiée dans la revue Plos, ce sont ces poissons à physique peu attirant qui sont les plus menacés de nos jours. Une information pas aussi surprenante que cela puisque pour la plupart des gens, l’esthétique passe avant tout.

Pour information, ce sont des chercheurs venant de l’Université de Montpellier qui ont mené cette étude. Pour ce faire, ils ont demandé l’avis de plus de 10 000 personnes qu’ils ont croisées sur leur chemin dans le but de faire une évaluation de l’attrait esthétique de 481 d’espèces de poissons.

D’après leurs recherches, ce sont les poissons très colorés, brillants, et avec des corps ronds qui attirent le plus les gens. Ce genre de poissons se trouve aussi rarement dans la liste des animaux qui sont les plus menacés. En poursuivant leurs recherches, les enquêteurs ont également tenu à percer un peu plus sur « l’histoire évolutive » des poissons.

D’après ce qu’ils ont vu, les beaux poissons sont « étroitement entassés dans de petites parties de l’arbre phylogénétique et de l’espace des traits écologiques » tandis que ceux qui sont jugés moches « sont les espèces distinctes les plus écologiques et évolutives et celles reconnues comme menacées ». Il est temps d’agir et d’essayer de protéger ce genre de poissons, vous ne trouvez pas ?