Pierre-Jean Chalençon sans vêtements pour annoncer son nouveau projet, les internautes scandalisés

L'ancien acheteur d'Affaires Conclues compte faire rire la galerie dans son spectacle d'une soirée, le 29 juin prochain, au cabaret parisien Oh ! César.

Source : Capture Instagram

Pierre-Jean Polnareff ou Chalençon ?

Pierre-Jean Chalençon a plus d’un tour dans son sac. Plusieurs mois après qu’il ait été au cœur d’une vive polémique concernant des dîners clandestins en pleine période de covid-19 où les mesures étaient très strictes, le spécialiste de Napoléon Bonaparte se met en scène. En effet, le propriétaire du palais Vivienne a annoncé sur Instagram la belle nouvelle : il compte se mettre en avant dans le spectacle Pierre-Jean Chalençon fait sa révolution. Ne vous attendez pas à une tournée en France. Le spectacle ne sera visible qu’une seule fois, le 29 juin prochain, au cabaret parisien Oh ! César.

Il se présente comme une personne qui a « toujours aimé faire la fête et se donner en spectacle, quitte à déranger les âmes sensibles avec son franc parler« . Le spectacle sera vraisemblablement un hommage aux années 80 et plusieurs invités devraient être conviés. Pour assurer la promotion de cette représentation exclusive, Pierre-Jean Chalençon a dévoilé l’affiche du spectacle… sur laquelle il apparaît nue, uniquement recouvert par un boa rouge. 

L’hommage au chanteur Michel Polnareff est évident. Mais plutôt qu’un hommage, les internautes y voient un plagiat : « Qui aurait pu croire que tu nous la ferais à la Polnareff ? », « Pierre-Jean Polnençon », « Pierre Sans-caleçon », « Bravo, au moins un qui ne se prend pas au sérieux », « Un clin d’œil à Polnareff« , pouvons-nous par exemple lire.

Pierre-Jean Chalençon : un franc parler… qui pose problème !

C’est lui-même qui le dit. Son franc-parler dérange. Nous en avons eu la preuve à plusieurs reprises, lui qui n’hésite pas à laver son linge sale en public. Après son départ de l’émission à succès Affaires Conclues, notamment, il n’a pas hésité à dire réellement ce qu’il pensait de ses anciens collègues. Il n’a pas hésité à critiquer… le physique de Caroline de Margeridon : « Julien Cohen, lui, n’a pas été victime d’un chirurgien esthétique. Bonjour le massacre !! »

Cette dernière ne s’est pas laissée faire et a souhaité revenir sur la rumeur indiquant qu’il aurait été viré par sa faute : « Huit mois avant qu’il soit viré de l’émission, pas du tout à cause de moi, on s’était accrochés autour d’un truc et je lui avais dit : ‘Toi et moi, c’est fini. On continue la télé, c’est notre job, mais je ne veux plus te voir’ ».

Le spécialiste de Napoléon Bonaparte est adepte de la provocation. Un tweet en particulier est bien représentatif de sa personnalité : celui qu’il adresse à la chanteuse et actrice Line Renaud. Alors que cette dernière réagissait à la mort de Johnny Hallyday, Pierre-Jean Chalençon écrivait les mots suivants : « Tu le rejoins quand ?« . De quoi, évidemment, choquer. Des années après les faits, il s’est expliqué à ce sujet sur le plateau de TPMP People :

« Oui, sur Line Renaud, je n’aurais pas dû le dire, c’est ridicule. J’avais bu deux bouteilles de rosé, j’étais bien… Je ne pensais pas que mon opinion pouvait intéresser la France entière. Aujourd’hui, tout ce que je dis, j’ai l’impression d’être repris à chaque fois« .

Mais avant de reconnaître être allé trop loin, c’est ainsi qu’il parlait de Line Renaud : « Cette femme est méchante, je lui rends la monnaie de sa pièce. (…) Je suis très généreux avec les méchantes personnes« .

Un homme trop gentil pour le monde de la télévision ?

Sur le même plateau, Pierre-Jean Chalençon explique sérieusement qu’il a fini par comprendre que la télévision n’était pas faite pour lui, tout simplement car il n’a pas l’attitude qu’il faut, la bonne psychologie, pour survivre :

« Je suis quelqu’un de très gentil, trop gentil pour faire de la télévision. À force d’être gentil, tu en as marre de te prendre des claques et des claques. Je pense que la télévision n’est pas faite pour des gens gentils. Il faut vraiment avoir une carapace. Moi, je ne suis pas comme ça, je suis trop impulsif, mais la télévision, j’ai fait ça pour me marrer. J’en referai, j’en referai pas, ce n’est pas très grave, je ferai d’autres choses. La preuve, ça fait un an et demi que je suis parti de la télévision, et j’arrête pas de venir sur les plateaux de France et de navarre »