Ophélie Meunier menacée de mort, elle brise enfin le silence et donne des nouvelles

Le métier de journaliste est bien dangereux et Ophélie Meunier et bien d’autres avant elle ont connu un sort désastreux. Elle revient sur les menaces de mort qu’elle a reçues.

Source : Capture M6

Durant une émission sur zone interdite, Ophélie Meunier était aux commandes le 23 janvier 2022. Le sujet au cœur de la discussion touchait un point sensible : l’islam. Après la diffusion du reportage, elle était l’objet de diverses menaces de mort. Et pour la première fois depuis cette expérience, elle accepte de se livrer sur le sujet. Découvrez comment ce traumatisme a affecté sa vie !

Ophélie Meunier soutenue par ses proches

Ce n’est pas tout le monde qui est l’objet de telle menace de la part d’inconnus. La journaliste de M6 Ophélie Meunier est parmi ces personnes. Après la diffusion d’un film consacré à l’islam radical et ses dangers, elle est l’objet de violentes attaques de la part des partisans de ce mouvement. Et le moins qu’on puisse dire est que la jeune femme n’a pas traversé cette épreuve toute seule. En effet, depuis qu’elle a alerté les autorités, celles-ci l’ont placé sous protection policière.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ophelie Meunier (@opheliemeunier)

Après des mois à passer dans le silence, la femme de Mathieu Vergne accepte enfin de se confier sur les événements. Comment elle traversait cette épreuve et les soutiens que les gens lui témoignaient. Rappelons qu’outre la menace de mort, la présentatrice était aussi objet de diverses insultes. Une situation qui était réellement nouvelle pour la jeune femme et qu’elle a dû apprendre à gérer !

Les menaces n’étaient pas les plus traumatisantes

La mère de Joseph et de Valentine avoue qu’elle a pu compter sur le soutien d’une poignée de personnes derrière elle. Entre autres, ses frères et sœurs qui communiquaient énormément avec elle durant les chaudes périodes. Des soutiens qui lui ont permis de passer outre cette épreuve. Sur le sujet, elle confie que ces aides lui ont permis d’avancer et de regarder vers l’avant. Enfin, Ophélie Meunier conclut que grâce aux interventions de ses proches, elle « a traversé cette épreuve du mieux possible ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par RTL (@rtl_france)

Toutefois, elle confie que les menaces n’étaient pas les plus traumatisantes. C’était surtout le fait d’être sous protection qui l’a déstabilisé davantage. Bien que durant ces rudes périodes, la journaliste de 34 ans ne s’est pas empêchée de vivre, son quotidien était bouleversé. Mais malgré tout cela, elle continuait à mener une vie presque normale. Même si elle avoue que c’était une expérience étrange, elle se réjouit que finalement tout aille bien.

Ophélie Meunier ne regrette rien

La journaliste est maintenant sortie d’affaires et elle qualifie même cette étape de sa vie comme de l’histoire ancienne. Et malgré tout ce qui s’est passé, elle pense avoir bien fait ! Maintenant, quand elle y repense, elle est convaincue d’avoir fait son travail. Ainsi, cette ancienne présentatrice de Zone Interdite confie « je ne me suis jamais dit : j’ai déconné » !

Et si tout était à refaire, comment réagirait-elle maintenant ? Ophélie Meunier avoue qu’aujourd’hui, elle n’y pense plus du tout. Cependant, si elle devait retraiter le cas, elle avoue qu’elle y repenserait à deux fois. « Aujourd’hui, je n’y pense plus, hormis sous un angle purement journalistique : quel biais, si je devais retravailler ce sujet ? ». Est-ce que c’est une manière d’avouer que quelque part, elle était trop agressive dans son approche ? Le mystère restera entier !