Il devient femme après 11 ans de mariage et 2 enfants, découvrez l’histoire incroyable de ce couple

Il change de genre après plusieurs années de mariage. Sa femme l’aime toujours autant et avec leurs deux filles, elles vivent le grand bonheur.

Source : Capture Instagram

L’histoire de cette famille est particulièrement touchante. Ce père de famille prend conscience qu’elle est une femme alors qu’il était déjà marié à une femme et avait déjà deux enfants. C’était le meilleur choix à prendre, car depuis, sa famille est encore plus heureuse qu’auparavant.

La pression présente dans la société

Après un coming-out, de nombreuses personnes éprouvent du mal à s’accommoder. Lorsqu’une personne choisit de suivre une voie que la majorité n’approuve pas, elle sera pointée du doigt, voire blâmée. Le fait est qu’il est difficile de comprendre pleinement ce que ressentent ces personnes. Pourtant, chaque jour, des gens se sentent mal dans leur peau. Leur vie et leur famille sont comme une prison pour eux.

Certaines personnes ont la chance d’avoir une famille compréhensive, capable de les accepter telles qu’elles sont. Malheureusement, certains sont reniés par leur propre famille et perdent leurs amis pour avoir voulu sortir du placard. À cause du fait que chacun réagit différemment sur ce sujet, ils préfèrent garder un tel secret par peur de tout perdre.

Source : Pexels

Coming-out : un choix libérateur

Un an s’est écroulé depuis que Stefan a fait la transition d’un homme à une femme. Aujourd’hui, iel s’appelle Stefanie. Elle n’est pas le première et encore moins le dernière transgenre qui n’ait jamais existé. Ce terme est utilisé pour désigner une personne qui a changé de genre pour cause d’une identité sexuelle psychique différente du sexe biologique.

Pour Stefanie et toutes les autres personnes qui sont passées par une transition de genre, elle n’était pas née dans le bon corps. Ces gens souffraient de dysphorie de genre. Ce lourd fardeau qu’il fallait cacher pour éviter les jugements, Stefanie s’en est déjà débarrassée. Sa vie est désormais totalement différente de celle d’avant, mais toujours aux côtés de sa famille.

La femme de Stefanie, Jess decourcy Hinds parle de cette nouvelle vie qu’elles ont ensemble. Il est évident que Stefanie est dorénavant bien dans sa peau. Elle est respectée pour ce qu’elle est vraiment et personne ne vient la juger quand elle exprime sa véritable identité. Si auparavant, Stefan détestait aller faire du shopping, Stefanie est tout le contraire !

« Je ne suis plus surprise par les changements de son apparence physique, elle est magnifique, mais je suis toujours sous le choc de ses changements de personnalité.  Mon mari détestait faire du shopping avec nos deux filles. Ma femme s’y éclate (…) Je ne l’avais jamais vue aussi heureuse, et c’est le cas pour nous deux », a-t-elle confié.

Source : Pexels

Coming-out : leur couple se porte mieux

La femme de Stefanie qui, elle-même bisexuelle, avait avoué n’avoir jamais entendu parler d’euphorie de genre. Sur les médias ou encore les réseaux sociaux, on ne voit que le côté négatif de la vie des transgenres dans la société. Pourtant, la positivité que ramène cette acceptation de soi devrait être le côté à analyser.

Les gens qui s’assument tels qu’ils sont vécus enfin dans un bonheur intérieur. Ils n’ont plus à se cacher et ça doit mériter plus d’attention pour pousser les autres à vivre pleinement de leur vie, quel que soit le genre qu’ils désirent être. Jess avait expliqué que Stefanie était heureuse de sa nouvelle vie.

« Le coming-out de Stefanie a amélioré sa vie et celle de notre famille », disait l’écrivaine.

Elle a également évoqué la réaction de ses enfants qui ont neuf ans et deux ans. La première fois que les deux petites filles ont vu leur père en robe, elles ont à peine cligné des yeux. Elles étaient peut-être choquées, mais pour ses enfants, c’est ce que Stefanie fait qui importe.

« Stefanie les emmenait plus souvent au zoo et au parc de trampolines.  Je ne veux pas minimiser la douleur des 42 ans de lutte de Stefanie avec son genre, mais ce voyage doit être raconté. Nous avons besoin de plus d’histoires écrites par des personnes transgenres qui capturent toutes les couleurs de cette expérience, et pas seulement les nuances les plus sombres », a-t-elle poursuivi.