Arnaque CAF : Méfiez-vous, ces messages peuvent vider votre compte en banque !

Beaucoup de Français reçoivent des mails de la CAF qui leur demandent un renouvellement de carte vitale. Attention, ce n'est pas la CAF !

Source : AFP

Comme si ce qu’il se passe dans le monde en ce moment ne suffisait pas, ces malfaiteurs viendront toujours pour rajouter leur grain de sel ! Ils ne manquent jamais d’idées pour exercer leurs escroqueries. Cette fois-ci, ils utilisent ces fameux mails de la Caisse d’allocation familiale. Une autre manière de voler les informations personnelles de leur cible.

Un appât bien concocté

Le monde fait face à de nombreuses situations que l’on n’aurait jamais pu imaginer. Mais avec l’avancée de la technologie, il est plus facile pour les personnes malveillantes de duper les gens. La méthode la plus répandue est le « phishing » ou hameçonnage. Ils se font passer pour une administration ou une organisation pour un mail qui parle de renouvellement soit de confirmation qui mènera la cible à donner leurs coordonnées bancaires.

Récemment, le gouvernement a mis en place des mesures pour aider les Français à surmonter la situation actuelle. Il s’agit de la prime inflation. Les pirates y ont trouvé une aubaine pour duper les Français. Ces arnaqueurs utilisent l’image de la CAF pour profiter de la situation. Hélas, ceux qui vont tomber dans ce piège risquent vraiment beaucoup !

Voici comment ils procèdent d’après les Parisiens. Une personne reçoit un mail qui le dirige vers un site internet erroné. Sur le site, on explique le cas de l’indemnité d’inflation qui s’élève à 387 euros. Cette somme qui est 3 de fois plus que l’indemnité offerte pourrait intéresser certaines personnes et ils tomberont dans le piège. Une situation qui n’aide pas vu la difficulté pour joindre les deux bouts pour avoir une vie meilleure.

Un travail d’équipe

Les arnaqueurs posent des conditions pour profiter de cette soi-disant prime. Ils expliquent que la prime sera donnée à ceux qui gagnent moins de 2 000 euros nets tous les mois. Pour en profiter, le site donne un formulaire qu’il faut remplir.

Ils ne veulent pas seulement vos nom et prénoms ainsi que votre adresse ! Ils vous demandent de vous connecter à l’aide de votre carte bancaire tout en utilisant le mot de passe. Encore une fois, ce n’est qu’un prétexte. Le but principal est d’obtenir ces informations et de les utiliser ensuite pour leur propre profit.

Ils utiliseront ces infos volées pour effectuer des achats en ligne. Toute leur dépense sera facturée sur la carte vitale de la personne qui est tombée dans le piège. Mais dites-vous que rien ne les arrête ! Si l’accord du titulaire du compte est demandé, ce sont de faux banquiers qui contactent la victime pour que cette dernière donne son autorisation.

Là encore, ils utiliseront une ruse comme quoi, l’argent dépensé sera restitué à la victime. Un remboursement qui n’aura jamais lieu !

La CAF prévient les Français

Ces mails deviennent de plus en plus fréquents, ce qui inquiète les Français. Pour préserver ces derniers de ces actes frauduleux, la caisse d’allocations familiales a fait une annonce. Ceux qui reçoivent des mails en lien de la prime inflation doivent s’en méfier.

« Il s’agit d’une tentative d’escroquerie visant à obtenir vos informations personnelles » expliqua l’annonce faite sur Twitter.

Ces arnaqueurs sont doués dans le domaine du piratage informatique et peuvent vous piéger même si vous ne donnez pas directement vos informations. La meilleure chose à faire serait de contacter directement un conseiller pour savoir si le mail venait vraiment de la CAF.

Ne songez même pas à ouvrir le message, et encore moins à remplir ces formulaires. S’ils donnent un numéro de téléphone, n’appelez pas ! Ce genre de messages est souvent muni de pièces jointes soit des liens, mais encore une fois, ne faites rien qui pourra vous nuire. Supprimez même ces messages pour éviter de vous faire voler par ces malfrats.

Si jamais, vous avez déjà envoyé vos informations sur votre carte vitale à ce site frauduleux, le signaler à la Caf.fr doit être primordial. La CAF vous transmettra un nouveau code. Vous pouvez aussi déposer une plainte chez les responsables de la cybercriminalité.