Rappel massif, ce produit contaminé potentiellement dangereux doit être rapporté au magasin Ikea, il s’agit de confitures

Pas une semaine ne se passe sans qu'une enseigne ne demande aux français de ne pas consommer des produits achetés récemment. On ne pensait pas y voir un jour le géant suédois, et pourtant, l'enseigne rejoint cette liste plus vraiment fermée.

Source : DR

Des morceaux de plastique dans la confiture de fraises

Quand on pense à Ikea, on pense à cette grande enseigne de décoration et d’ameublement. Chaque étudiant s’est déjà retrouvé avec une petite table Ikea, un tapis très abordable ou encore une étagère très pratique et peu chère. L’enseigne suédoise s’est fait connaître grâce à des prix attractifs et des meubles faciles à monter. Mais Ikea, ce n’est pas que ça. 

Depuis la création de l’entreprise avec l’ouverture du premier magasin, en Suède, en 1953, un coin café et biscuits est mis en place. Ce dernier s’est transformé en véritable restaurant avec le temps et vous avez sans doute déjà entendu parler des fameuses boulettes, même sans jamais les avoir goûtées.

Vous pouvez donc manger sur place, mais également acheter des produits à consommer chez vous. Et c’est justement ça le problème puisque l’enseigne demande aux consommateurs de ne pas manger les confitures de fraises :

« Il a été porté à notre attention que des morceaux de plastique ont pu contaminer certains pots de confiture de fraises« , déclare Ikea dans un communiqué. Les produits concernés sont vendus au format de 400 grammes. Les pots sont en verre et sont inscrits dessus les dates de péremption suivantes : 01/03/2023, 02/03/2023, 03/03/2023 et 28/03/2023. Il est donc temps de vérifier vos placards !

Ikea veut soigner son image

Ce rappel de produits fait une bien mauvaise publicité à Ikea. C’est malheureusement devenu monnaie courante désormais. Les enseignes qui demandent aux consommateurs de rapporter des produits en magasin (contre un remboursement) ou de les détruire sont nombreuses. Ces temps-ci, ces rappels sont faits à cause de la présence de bactéries comme la salmonelle ou E. coli. Des bactéries qui peuvent être très dangereuses pour certains consommateurs.

Cela tombe au mauvais moment pour Ikea puisque l’enseigne est justement en train de mettre en place plusieurs campagnes pour soigner son image, notamment en ce qui concerne l’écologie.

En effet, Ikea s’engage à devenir un acteur phare de l’économie circulaire d’ici 2030, dans un monde où c’est justement la surconsommation l’a permis de devenir l’une des marques les plus célèbres au monde. Plusieurs moyens sont bons pour y parvenir, à commencer par la réparation des produits endommagés pendant le transport, ou encore la proposition faite aux clients de ramener d’anciens produits afin qu’ils soient recyclés et non plus jetés. Un service de location est également mis en place. Une idée que défend Cecilia Cassinger, professeure en communication stratégique à l’Université de Lund :  « Les produits Ikea peuvent être utilisés et réutilisés sur une longue période, réduisant ainsi les déchets« .

Le but derrière ces démarches est aussi simple que séduisant : réduire l’empreinte carbone. On peut le dire, les ambitions sont élevées puisqu’Ikea souhaite réduire cette empreinte carbone de 70% en moins de dix ans, d’ici 2030. « La meilleure possibilité pour réduire l’empreinte carbone réside dans les matières premières et la durée de vie des produits » assure IKEA.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 늘 별 (22) (@haneulstar_)

Ikea, une bonne publicité pour la Suède ?

Si on vous demande de citer une compagnie suédoise qui rayonne dans le monde, on prend les paris que la marque d’ameublement revient dans la très grande majorité des réponses. Et pour cause, pour vous donner un exemple sur l’année 2021, encore fragilisée par le covid-19, Ikea Retail France enregistre un chiffre d’affaires de 2,889 milliards d’euros. On vous laisse imaginer le chiffre d’affaires dans le monde entier.

Si le pays est évidemment fier de rayonner dans le monde grâce à une marque locale, la Suède regrette que la grande majorité des consommateurs ignorent que, derrière les noms qui semblent loufoques donnés aux objets, se cachent en réalité des prénoms suédois ou encore des lieux qui existent en Suède.

Si vous tapez dans Google des noms comme « Toftan », « Ektorp », « Voxnan », « Hemsjö », « Kallax », vous trouverez dans les recherches du moteur des poubelles, des canapés, des serviettes de bain et des étagères. Aucun paysage suédois. 

Une campagne a donc été mise en place pour « découvrir les originaux« , c’est-à-dire tous ces lieux qui prêtent leur nom à des objets du quotidien.