Laeticia Hallyday : Jalil Lespert, son ex dans une énorme galère, mise en examen et quotidien bouleversé !

Savez-vous ce que Sonia Rolland fait face en ce moment ? Lisez notre article pour avoir les informations nécessaires concernant l'ex de Jalil Lespert.

Source : Capture Instagram

Jalil Lespert a eu une longue relation avec Sonia Rolland avant de rencontrer Laeticia Hallyday. De cette relation est née une petite fille nommée Kahina Lespert. Pourtant, la maman de cette dernière a un souci vu qu’elle est mise en examen pour recel de détournement de fonds publics. Dans cet article, nous allons vous raconter ce qui s’est passé afin d’avoir plus d’éclaircissement sur ce cas.

L’ex de Jalil Lespert est dans un sale pétrin

Jalil Lespert et Sonia Rolland ont vécu un amour passionné mais celui-ci n’a duré que neuf ans. D’ailleurs, le réalisateur a officialisé leur séparation via son compte Instagram en 2018. Ceci dit, ils se sont séparés en bon terme. En outre, la compagne de Laeticia Hallyday garde toujours un bon contact avec Sonia Rolland et sa fille. D’ailleurs, le père et la fille se partagent des nouvelles régulièrement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sonia Rolland (@soniarolland)

En ce moment, c’est la maman qui fait la une des actualités puisqu’elle est dans une situation assez difficile. On sait notamment que l’ex de Jalil Lespert a été interpellée par la justice afin de donner plus d’explications concernant l’acquisition d’un bien. En effet, la miss France 2000 doit fournir assez de preuves pour justifier un appartement qui lui appartient sans qu’elle n’ait eu à débourser aucun sous. Nous allons vous donner les détails concernant ce bien immobilier dans le prochain paragraphe.

Une affaire de bien mal acquis

Sonia Rolland, l’ex de Jalil Lespert, fait face à la justice puisqu’il y a une incompréhension sur la source de sa fortune. Tout d’abord, nous tenons à vous expliquer que l’appartement luxueux de l’ancienne Miss France est un cadeau de la part d’Édith Bongo, époux de d’Omar Bongo (président du Gabon décédé en 2009). En effet, Sonia Rolland a tissé un lien avec l’épouse de ce dernier lors de leur rencontre. C’était au moment du lancement de Miss Gabon en 2001.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sonia Rolland (@soniarolland)

Pourtant, la justice reproche à l’ex de Jalil Lespert d’avoir accepté ce cadeau très chic dans le 16e arrondissement de Paris. A noter qu’elle a vraiment mérité et qu’il n’y pas eu de détournement de fonds. A titre informatif, quelques mois après sa rencontre avec Édith Bongo, celle-ci lui disait qu’elle va recevoir bientôt un cadeau. Ensuite, un notaire a contacté la miss France 2000 pour lui annoncer qu’elle est la propriétaire d’un appartement dans la capitale.

Jalil Lespert : la naïveté de son ex

Les interrogations se sont enchainées pour prouver que l’ex de Jalil Lespert n’a rien fait de mal pour acquérir ce bien immobilier. Toutefois, elle comprend l’inquiétude de la justice : « Au vu de ce que vous venez de m’apprendre, effectivement, on peut se poser des questions ». Mais pour sa défense, elle a précisé : « je ne connaissais pas le mode de financement et je ne m’en suis pas intéressée ». D’ailleurs, elle ne savait pas que la famille présidentielle du Gabon avait autant de biens en France.

L’avocat de l’ex de Jalil Lespert a ainsi plaidé pour la naïveté de sa cliente. Il a ajouté que Sonia Rolland n’avait que 22 ans durant cet évènement et « elle sortait d’une période où elle était projetée dans un univers dont elle ignorait tout ». En outre, elle n’a pas du tout sollicité ce précieux cadeau. Pour finir, l’avocat a expliqué « qu’elle reconnaît avoir fait preuve de naïveté, mais conteste toute infraction ».