Ils vérifient sous leur lit après avoir entendu des petits bruits : ils comprennent enfin

Un couple de Louisiane avait acheté une jolie maison. Si tout allait bien au départ, un bruit sous leur lit les mena au-devant d’une grosse surprise.

Source : Capture Facebook

Cela faisait longtemps que ce couple voulait avoir leur propre maison. Un jour, cela a fini par arriver. Ils ont enfin pu acheter leur première maison. Au début, tout semblait en ordre. La maison était belle. Il n’y avait rien à en redire. Le couple a emménagé dans leur nouvelle demeure. Quelques jours plus tard, ils ont remarqué qu’il y avait un bruit bizarre dans leur chambre à coucher.

Un bruit étrange sous le lit

Ils ne savaient pas vraiment ce qui provoquait ces bruits. Ils ont commencé à s’inquiéter de ces bruits qui semblaient provenir du sol. Le couple réalisa peu à peu que ça venait du lit. Ils commencèrent alors à jeter un coup d’œil, mais il n’y avait rien. Du moins, en apparence. Ils ont dû procéder à une minutieuse inspection, car le bruit commençait véritablement à s’amplifier.

Ils ont alors découvert que cela venait en fait du plancher. Ils ont alors contacté un spécialiste qui est venu aussitôt. Il s’appelait Jeff Horchoff et il n’est pas près d’oublier cette intervention. Même s’il ne savait pas trop ce qu’il allait rencontrer sous le fameux plancher, le professionnel s’est tout de même décidé à prendre ses précautions.

Sous le lit

Finalement, il a trouvé une trappe et l’a ouverte délicatement. Une fois qu’il l’a entrouverte, il s’est aperçu que le bruit venait des abeilles qui se sont réfugiées sous le plancher. Le couple a été surpris, mais ils étaient enfin soulagés de comprendre enfin ce qui s’est passé dans leur chambre. Jeff a posé l’objet délicatement sur la table.

©Capture Facebook

Les abeilles se sont infiltrées par un trou qui se situait dans les fondations de la maison et ont constitué une colonie sous le plancher de la maison. Le couple a été stupéfait, il ne pensait pas cela possible. Comment cela a pu arriver sous leur lit ?

En Louisiane, les abeilles font partie des animaux protégés. Ils devaient donc prendre les dispositions nécessaires pour sauvegarder cette colonie. Pour Jeff Horchoff, le fait de sauver cette colonie lui permettra d’obtenir du miel gratuitement.

Un transfert délicat

Il faut dire que Jeff connaissait bien les abeilles. Il a prévenu le couple que ces insectes ne supportaient pas très bien le fait d’être déplacés dans une ruche, car cela les stressait énormément. Il a alors expliqué au couple qu’il fallait impérativement que leur reine soit aux alentours pour que tout se passe bien.

Ainsi, ils ont alors entrepris la fabrication d’une ruche. Une fois le nouvel habitat de nos abeilles terminé, le moment du transfert était arrivé. Horchoff avait donc lâché la reine, qui a très vite filé au centre de la ruche et les ouvrières l’ont suivi.

Une nouvelle abeille résistante aux parasites

Des scientifiques sont arrivés à produire des abeilles résistantes à l’acarien Varroa. Appelé également poux des abeilles. Cette espèce est la plus grande menace pour les abeilles domestiques dans le monde. Cet acarien est aussi le vecteur de nombreux virus.

Il s’installe et se reproduit dans les ruches en se nourrissant des abeilles. Pour parer à cette menace, les scientifiques ont mis en place un programme de reproduction qui a duré plus de 20 ans.

Le programme a été couronné de succès, à en croire une étude publiée dans le journal Scientific Reports, et réalisée par les universités de Louisiane et d’Exeter, et le Service de recherche agricole du Département américain de l’agriculture.

« En élevant sélectivement des abeilles qui identifient et éliminent les acariens de leurs colonies, notre étude a révélé une réduction significative du nombre d’acariens et, surtout, une multiplication par deux de la survie des colonies », explique le Dr Thomas O’Shea-Wheller, de l’Institut de l’environnement et de la durabilité du campus Penryn d’Exeter.

Cette méthode naturelle pourrait sauver les populations d’abeilles qui ne cessent de diminuer dans le monde. L’acarien Varroa fait des ravages dans tous les recoins de la planète, à l’exception de l’Australie et de l’Antarctique. Cette nouvelle réjouira sans nul doute tous les apiculteurs du monde entier ainsi que le couple qui a trouvé une colonie d’abeilles sous son plancher.