Sa maman lui donne un morceau de banane à la place du biberon, elle revient dans la chambre c’est le drame total

Une mère a donné un morceau de banane à son fils tout juste âgé de deux ans et celui-ci est décédé, étouffé.

Source : Capture d’écran Facebook

Danielle Butterley, une mère âgée d’une trentaine d’années, avait l’habitude de donner un biberon à son fils, Dylan John James Greig. Toutefois, lors d’une soirée, elle avait décidé de lui donner un morceau de banane. Elle s’est ensuite absentée et en revenant de la chambre, elle n’en croyait pas ses yeux.

Il agitait les bras dans tous les sens

D’après le récit de maman, elle a retrouvé son enfant de deux ans allongé sur le dos. Celle qui s’absentait « pas plus de 30 secondes » a vite compris quelque chose alors.

« J’ai vite compris que quelque chose n’allait pas. Il agitait ses bras dans tous les sens et je voyais qu’il s’étouffait », a-t-elle déclaré.

Danielle a essayé de sortir le morceau de banane qu’elle a trouvé dans la gorge de son fils. Mais cela ne bougeait pas. La mère de famille a témoigné avec regret :

« J’ai tout essayé. Je ne peux pas décrire le bruit qui sortait de lui. »

Source : Capture d’écran Facebook

 

Elle a essayé de sauver son fils par tous les moyens allant même jusqu’à appeler le 999. Elle a reçu des conseils de la part du contrôle des ambulances sur la façon d’aider Dylan.

Le garçon est décédé

Le policier Brian Williams, le mari de la sœur de Danielle, était de service quand l’incident s’est déroulé. Quand l’agent est rentré à la maison, il a été choqué de voir ce qu’il a vu. En effet, il a trouvé sa belle-sœur « effectuant des compressions thoraciques sur mon neveu de deux ans ».

« Je ne pourrai pas oublier cette nuit » a-t-il soutenu au coroner principal John Gittins, selon The Mirror.

Toujours selon les dires de Brian Williams, il ne savait pas du tout qu’il s’agissait de son neveu que lorsqu’il est arrivé sur les lieux. Il s’est vite rendu compte que c’était le cas. Après qu’il a fait sortir sa belle-sœur, les ambulanciers ont alors pris le relais. Ils ont tenté de réanimer Dylan et l’ont emmené ensuite à Ysbyty Glan Clwyd. Malheureusement, le petit garçon est mort.

Source : Capture d’écran Facebook

 

Un enfant a failli mourir

Brett Cole a eu une grosse frayeur, lui aussi, lorsque son fils de 5 ans a failli mourir à cause d’une sucette. Depuis ce jour, ce père de famille est contre ces bonbons et n’a pas hésité à alerter les parents à ce sujet.

Comme il l’a raconté sur Facebook, le bonbon s’est décollé du bâtonnet et est venu se coincer dans la gorge de son fils.

« Aujourd’hui c’est arrivé, d’habitude nous n’achetons pas de sucettes aux enfants, mais après Halloween, ils en avaient quelques-unes. […] C’était sans aucun doute la pire expérience de ma vie », a d’abord expliqué Brett Cole.

Le petit garçon s’est étouffé avec et son père essayait de le sauver. Ce fut en vain. C’est sa femme qui a réussi à déloger le bonbon de sa gorge.

« Je l’ai tapé tellement fort dans le dos, sans succès. Deanna Cole, ce matin, a sauvé la vie de Bobby. Elle lui a fait la manœuvre de Heimlich et après plusieurs compressions, c’est sorti avec du vomi et du sang », s’est souvenu Brett.

Source : Capture d’écran Facebook

 

Les sucettes sont bannies depuis

Après cet accident, le père de famille a pris une décision radicale : bannir les sucettes. Ses enfants ne mangeront plus de sucettes, en tout cas pas tant qu’ils n’auront pas grandi. Il espère notamment que son témoignage servira à mettre en garde les parents.

« S’il vous plaît, écoutez-moi et bannissez ces sucettes, je ne publie jamais sur Facebook, mais s’il vous plaît écoutez mon conseil. Nous avons tous énormément pleuré, Bobby va bien, mais ça aurait pu ne pas être le cas. Bobby a 5 ans et j’ai stupidement pensé qu’il était assez grand. Je ne ferais plus cette erreur, j’espère que vous non plus », a avoué Brett Cole.

Dans les commentaires, de nombreux parents l’ont remercié de son conseil. Si certains ont partagé l’avis de Brett Cole, c’était parce qu’ils ont aussi vécu le même drame. Une jeune maman lui a d’ailleurs répondu :

« La même chose est arrivée à mon fils Archie il y a 2 ans (aussi à l’âge de 5 ans). […] Nous avons banni les sucettes acidulées depuis. »