Inflation : Une augmentation est à prévoir pour les Français, pour les courses alimentaires

En Moyenne une inflation de 6% est constatée dans l’ensemble des pays membres de l’Union Européenne. D’ici la fin de l’année, certains foyers auront du mal à subvenir à leurs besoins vitaux !

Source : Le nouvel économiste

Et si… le pire restait encore à venir ? Selon une étude publiée cette semaine par Allianz Trade, la situation en France devrait encore empirer d’ici la fin de l’année. Des augmentations des dépenses sur la consommation individuelle de chacun des citoyens devraient atteindre dans les 2 963 euros par ménage moyen. L’inflation se répercute sur l’ensemble des produits alimentaires pour rendre plus difficile la subsistance de certaines personnes. Découvrez comment on doit s’y prendre !

L’inflation augmente de jour en jour

Selon la compagnie d’assurances Allianz Trade, le pire reste à venir ! Dans la publication de leur étude se rapportant à la hausse de l’inflation et des prix de denrées alimentaires, la société dénonce la situation actuelle en France. Et cela, suite à la déclaration de l’Insee au sujet de cette situation. Une augmentation de 4.8% sur l’indice de diminution du pouvoir d’achat des citoyens se fait ressentir depuis le mois dernier. Jusqu’ici le prix des produits de premières nécessités a augmenté de 3.8%.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Steph Yap (@stephyap868)

Toutefois, selon l’étude publiée par cette compagnie d’assurances, les discounters pourraient augmenter leurs tarifs de 8.2% en un an. Par conséquent, les dépenses alimentaires par personne par an pourraient croître de 224 euros pour le courant de 2022. Et si on rapporte le calcul sur une famille moyenne, cette dernière se verra à dépenser +2 963 euros par an. La hausse générale des prix cause une inflation considérable sur le pouvoir d’achat de tout un chacun.

Une hausse qui touche l’ensemble des pays européens

Actuellement, l’inflation en européenne s’élève à 6% en moyenne, et pour la France, ce seuil n’est pas encore atteint. Toutefois, il sera bientôt dépassé si l’inflation continue à croître à cette vitesse. Surtout, si la guerre en Ukraine ne s’arrête pas dans les semaines qui vont suivre. Cependant, il faut dire que la France n’est pas la plus mal placée dans cette situation de crise internationale.

Dans la moyenne, l’inflation ressentie à l’intérieur de la communauté tourne aux alentours de 6%. Ce qui traduit une augmentation moyenne des coûts par personne de 243 euros par an. Et pour l’Allemagne, la situation est encore pire. L’augmentation globale de prix va provoquer une augmentation des dépenses chaque résident de 254 euros en un an. Et pourtant, le pouvoir d’achat des consommateurs est au plus bas !

Comment faire face à l’inflation grandissante ?

Suite à la dernière séance de conseil des Ministres, le Gouvernement apporte une solution à cette situation de crise. En effet, l’augmentation de la Prime Macron pour accroître le pouvoir d’achat des consommateurs est la solution proposée par l’Etat. Bien évidemment, il faut tenir compte des conditions de son versement et de la bonne volonté de l’entreprise.

D’autre part, dans le cadre de sa campagne électorale, Julien Cohet lance un appel au blocage des prix par les entités étatiques. Mais les supermarchés donnent aussi un coup de pouce aux foyers les moins aisés. En adoptant le système de gels des prix, ils contribuent largement à la procuration des denrées alimentaires à l’ensemble des citoyens. Néanmoins, que « le meilleur reste à venir » !