Ikea verse 40 millions d’euros aux parents de Joseph, l’enseigne obligée de payer

Selon plusieurs sources, il s’agit de la plus lourde amende infligée à Ikea aux USA. Découvrez pourquoi la firme suédoise a été punie de la sorte.

Source : Capture Facebook

Selon USA Today, la chaîne de magasins spécialisée dans l’ameublement en bois suédois a été condamnée par la justice américaine à verser 41 250 000 euros à une famille californienne. Cela s’est passé après que la firme scandinave avait été condamnée à verser près de 45 millions d’euros à trois familles dans une affaire de ce type.

Ikea : Une commode meurtrière

Cela fait suite à un accident causé par un meuble vendu par la marque. En effet, une commode qui ne respectait pas les normes de sécurité a écrasé un enfant du nom de Jozef Dudek.

Suite à cette affaire, le géant suédois a dû conclure un accord financier d’un montant astronomique avec la famille de la victime. Selon le New York Times, cela avoisinerait les 46 millions de dollars, soit environ 41 millions de nos euros.

Cette affaire a débuté en 2017 dans l’État de Pennsylvanie. C’est là que se situe le siège social américain de la firme. Les familles plaignantes accusent le géant suédois d’avoir manqué à son devoir de communication vis-à-vis de la dangerosité de son meuble. Surtout qu’elle était au courant du problème.

Source : Capture d’écran Instagram

En effet, les commodes de type « Malm » sont responsables de nombreuses blessures et de décès aux USA. En 2016, Ikea avait même été contraint de lancer une campagne de rappel concernant ces commodes, car ils ne répondaient pas aux normes de sécurité.

Ikea : Un défaut de communication

Malgré cette campagne de rappel, les familles qui ont acheté ce meuble en 2008 n’ont pas été informées du problème. Malheureusement, le père de Jozef Dudek avait découvert le défaut de ces commodes lorsque son fils de deux fût écrasé par le meuble de 30 kg. L’enfant a perdu la vie quelques heures après l’accident. Il n’a pas survécu à ses blessures.

« Il nous manque tellement. Il aurait eu cinq ans en avril. Nous n’avons jamais pensé qu’un enfant de 2 ans pouvait faire basculer une petite commode de 30 pouces (76 cm) et l’étouffer. Ce n’est que plus tard que nous avons appris que cette commode était conçue de manière instable et ne répondait pas aux normes de sécurité et que cela était arrivé à d’autres petits garçons », ont expliqué ses parents endeuillés dans une lettre ouverte.

Un record dans ce genre d’affaires

Dans un entretien avec le quotidien national américain USA Today, les avocats de la famille ont déclaré que ce montant de 46 millions de dollars versé par Ikea pourrait bien être un record dans ce type d’affaires. Selon ces hommes de loi, nous sommes peut-être face à la plus importante somme versée dans un règlement à l’amiable après la mort d’un enfant aux États-Unis.

En 2016, le géant suédois avait déjà été confronté à ce genre d’affaires. Ikea a néanmoins trouvé un accord avec trois familles plaignantes. À cette époque, la chaîne de magasins spécialisée dans l’ameublement en bois a versé une somme avoisinant les 50 millions de dollars aux trois familles.

Une partie de l’argent sera versée à des associations

Après avoir eu gain de cause, la famille Dudek s’est engagée à offrir une partie de cette somme à des organisations de protection des enfants. Ainsi, trois associations de consommateurs qui œuvrent pour la sécurité des enfants vis-à-vis des produits dangereux auront chacun un million de dollars.

De son côté, Ikea a annoncé par le biais de son porte-parole aux États-Unis que l’entreprise était « déterminée à travailler de manière proactive pour résoudre ce très important problème de sécurité domestique ».

Un nouveau magasin ouvre à Nice

Toujours dans l’actualité du géant suédois, sachez qu’après vingt ans de valse-hésitation, de polémiques, de recours en justice et d’annonces plus ou moins optimistes, un magasin a enfin ouvert ses portes à Nice (Alpes-Maritimes).

Cette ouverture tant attendue s’est faite en deux temps. Le 9 mai 2022 était réservé aux membres de la Ikea Family. Le grand public a attendu le 11 mai pour pouvoir accéder à ce magasin de 27 000 m² situé dans la zone commerciale Saint-Isidore de Nice, non loin du stade Allianz Riviera où joue OGC Nice.