Rappel massif chez Leclerc : ne consommez pas cet aliment potentiellement contaminé, il s’agit de poulet

Leclerc rappelle des poulets que le groupe de magasins vendait dans toute la France à cause d’un risque de contamination à la Listeria.

Source : Wikimedia Common

Les rappels concernant des produits alimentaires continuent de s’enchaîner les unes après les autres qu’on est tenté de penser à une série noire. La dernière en date concerne un produit que nous mangeons tous (à part les végétariens et les végans bien entendu). Il s’agit du poulet. En effet, le 20 mai 2022, les magasins Leclerc ont rappelé en urgence des poulets qu’ils ont vendus sur tout le territoire français. On fait le point.

Une véritable série noire

Si vous aviez acheté du poulet lors de vos dernières courses chez Leclerc, ceci pourrait bien vous concerner. Après les Pizzas de la marque Buitoni qui pouvait entraîner une contamination à l’E. Coli, nous avions eu affaire aux œufs en chocolat Kinder de la marque Ferrero qui pouvaient contenir de la salmonelle.

Par la suite, il y a eu les rappels concernant de filets de hareng, de mortadelles et de fromages de chèvre contaminés par de la listeria chez Leclerc. Mais ce n’est pas tout, la listeria est aussi responsable des rappels de tranches de saumon fumé, et de miettes de crabe chez Leclerc.

De quel poulet s’agit-il ?

Le 20 mai 2022, la même enseigne tire la sonnette d’alarme concernant des poulets vendus dans ses magasins. Cette campagne de rappel a été relayée par le site gouvernemental, Rappel Conso le jour même.

Les poulets en question ont été présents sur les étals de tous les magasins Leclerc entre le 13 et le 19 mai dernier. Cette campagne de rappel est encore une fois motivée par le risque d’une infection alimentaire qui peut s’avérer particulièrement grave due à la listériose.

Les poulets concernés par cette alerte ont été produits par la marque Volandry. Ils ont été vendus dans des barquettes sous atmosphère modifiée. Les lots en question comportent un code-barres dont le numéro commence par 2 860050 suivis de six chiffres aléatoires. La date de péremption indiquée sur les emballages a été fixée au 8 juin 2022.

L’avertissement de Rappel Conso

Il est fortement déconseillé de consommer ces produits. Si vous en avez acheté, veuillez les jeter ou les rapporter en magasin en vue d’un remboursement. Soyez vigilant si vous aviez consommé ces produits dernièrement. Les femmes enceintes, les personnes immunodéprimées ainsi que les personnes âgées sont les plus vulnérables à la listériose.

« Les personnes qui auraient consommé les ‘produits’ mentionnés ci-dessus (des miettes de surimi) et qui présenteraient de la fièvre, isolée ou accompagnée de maux de tête, et des courbatures, sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation », indique Rappel Conso.

Le site du gouvernement a ensuite expliqué :

« Des formes graves avec des complications neurologiques et des atteintes maternelles ou fœtales chez la femme enceinte peuvent également parfois survenir. Les femmes enceintes ainsi que les personnes immunodéprimées et les personnes âgées doivent être particulièrement attentives à ces symptômes. La listériose est une maladie qui peut être grave et dont le délai d’incubation peut aller jusqu’à huit semaines »

Carrefour rappelle des saucissons de Beaufort

Leclerc n’est pas le seul à être concerné par cette série de rappels. En effet, Carrefour alerte actuellement sa clientèle au sujet de deux lots de saucisson au Beaufort de la marque Alliance Producteur, vendus dans tous ses magasins. Ces produits se présentent sous un emballage en plastique surmonté d’une étiquette orange et noir.

Ces saucissons étaient censés être commercialisés entre le 23 mai et le 19 juillet 2022. Ils ont été bien évidemment retirés des étals depuis la présente campagne de rappel. Sur les étiquettes de ces saucissons, vous trouverez le code-barres 3498301003320 ou 3498301003320. Le premier lot est numéroté 13922 et le second 14022. La date de péremption indiquée sur les produits rappelés est 19/07/2022.

Ce rappel a été motivé par la découverte de salmonelle dans ces saucissons. La salmonelle est susceptible de causer de graves intoxications alimentaires. Les symptômes sont assez violents. La salmonellose entraîne de la diarrhée, des vomissements, des maux de tête et de la fièvre. Tout cela survient dans les trois jours après la consommation d’un produit infecté. Si aucun symptôme ne se manifeste au-delà de ces trois jours, il n’y aura pas lieu de s’inquiéter.

« Ces symptômes peuvent être plus prononcés chez les jeunes enfants, les femmes enceintes, les sujets immunodéprimés et les personnes âgées. Les personnes qui auraient consommé ces produits et qui présenteraient ces symptômes sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation », précise Rappel Conso.