Amandine Pellissard (Familles nombreuses) convoquée à la répression des fraudes, elle s’exprime enfin

Amandine Pellissard dans Familles Nombreuses a fait savoir à ses abonnés qu'elle avait été convoquée par la DGCCRF ce mardi 24 mai. Elle pourrait bien écoper d'une amende.

Source : Capture Instagram

L’ascension a été fulgurante pour la participante. Encore inconnue du grand public il y a quelques années, cette maman de huit enfants est dorénavant une vedette de la télévision. Après trois saisons, elle ouvre les portes de son foyer aux cameras de l’émission : Familles Nombreuses la vie en XXL. Une émission dans laquelle elle n’est pas financée, mais qui lui a tout de même permis d’arrondir largement ses fins de mois. De quelle manière ? Par les placements de produits !

Amandine Pellissard fait partie des stars de l’émission: Familles nombreuses, la vie en XXL

Amandine Pellissard, candidate de la téléréalité Familles Nombreuses a eu son premier enfant a l’âge de 19 ans. Il s’appelle Leo. Plus tard, elle rencontre Alexandre et décide d’agrandir leur famille. Suite à la naissance de leur 5ème et 6ème enfant, ils décident de devenir parents au foyer. Amandine met au monde leur 8ème enfant en 2020.

Sur Instagram, elle a annoncé être enceinte de son 9ème enfant, le 28 juin 2021. Seulement, le 12 juillet, elle affirme avoir fait une fausse couche à 13 semaines d’aménorrhée. En juillet 2020, ils participent à l’émission Familles nombreuses, la vie en XXL, avec six autres familles. Cette émission consiste à suivre pendant plusieurs semaines le quotidien de chaque grande famille.

La candidate convoquée par la répression des fraudes

La monétisation de leur audience sur Instagram n’accorde pas seulement aux Familles nombreuses de mettre du beurre dans les épinards mais notamment de gagner de généreuses sommes d’argent. À l’image de la mère de famille, une figure incontournable de Familles nombreuses : la vie en XXL, plusieurs mamans sont donc devenues influenceuses professionnelles. Mais attention au manque de compétence, qui pourrait se payer cher.

Dans ses stories sur Instagram, la participante de Familles Nombreuses a ainsi conté à ses abonnés qu’elle sortait d’un rendez-vous avec la DGCCRF ce mardi 24 mai, à Montpellier. Cette mère de famille a été convoquée par l’entité à raison de ses placements de produits et partenariats qui sont rémunérés sur Instagram qui pourrait bien écoper d’une amende.

Des règles non respectées par la participante de Familles nombreuses pour des partenariats rémunérés

La star de l’émission Familles nombreuses a expliqué les raisons de sa convocation. Elle a déclaré que c’est une profession à part entière et que le marketing digital est un métier, avec des droits et des devoirs ainsi que son lot d’obligations. Et parmi ces devoirs, elle l’explique que l’influenceur est dans l’obligation de signaler chaque placement de produit dans laquelle le contenu est rémunéré par l’annonceur avec une mention dite sponsorisée.

Ce hashtag doit être placé de façon clair sur tous les partenariats rémunérés, pour que l’audience soit avertie qu’il s’agit d’une publicité, précise la candidate de l’émission Familles Nombreuses. Elle reconnaît, à ses débuts qu’elle n’a pas du tout suivi cette règle de transparence. Mal conseillée par l’agence dans laquelle elle avait signé où elle est restée pendant un an. Depuis, elle a appris les règlementations dues à ce travail.