Alerte danger, cette arnaque au colis fait des ravages et vide votre compte en banque, méfiez-vous

Aujourd'hui, tout le monde commande sur internet. C'est rapide et facile, la pratique s'est donc démocratisée, surtout durant la période des fêtes de fin d'année. De nombreux arnaqueurs espèrent donc se jouer de la crédulité des acheteurs en se faisant passer pour une compagnie de transport qui demande des informations personnelles pour finaliser l'envoi du colis attendu.

Source : DR

Une arnaque très bien menée

Il est important de ne jamais sous-estimer l’ingéniosité des ingénieurs. Ces derniers savent très bien comment manipuler les consommateurs afin qu’ils tombent dans le panneau. L’arnaque au colis dont nous vous parlons concerne aujourd’hui la société de transport DHL. Peut-être la connaissez-vous. Comment l’arnaque s’organise-t-elle ? C’est simple : les malfaiteurs se font tout simplement passer pour la société de transport. 

L’arnaque commence, comme la plupart d’entre elles, par un mail. On annonce aux consommateurs qu’il y a un problème avec la commande. Ils sont invités à cliquer sur un lien. Un site web s’ouvre alors et copie à l’identique le site de DHL. Effectivement, l’arnaque est bien menée. Immédiatement, un chatbot discute avec le consommateur. Ce n’est guère surprenant, nombreux sont les sites à en utiliser.

Quand la confiance est installée, le chabot demande des informations plus personnelles. Enfin, il finit par demander les coordonnées bancaires. Soit disant pour régler les derniers détails concernant la livraison. A ce moment-là, les arnaqueurs ont ce qu’ils veulent. Ils ont accès à vos comptes et peuvent donc les vider. Si vous réalisez que vous vous êtes fait avoir, il faut prévenir rapidement votre banque et porter plainte afin d’espérer être remboursé. Mais vous pouvez vous épargner ces démarches en ne faisant pas aveuglément confiance aux mails que vous recevez et qui semblent tout à fait officiels. 

Que faire pour ne pas se faire avoir ?

Dans un premier temps, ne donnez jamais vos informations bancaires personnelles sur un site reçu par e-mail. Si vous recevez un mail qui vous semble pertinent vous indiquant un problème avec votre colis, rendez-vous directement sur le site du transporteur sans cliquer sur le lien. Si rien n’est indiqué sur le site, alors il s’agit d’une arnaque que vous venez d’éviter de justesse.

Ne partez pas du principe que tout ce que vous recevez par mail est vrai. D’autant plus qu’une autre arnaque circule. Celle de la fausse commande. Vous lisez tranquillement vos mails quand vous réalisez qu’on vous remercie pour une commande dont vous n’avez aucun souvenir. Vous cliquez et découvrez que la commande en question coûte très cher. Vous voulez donc logiquement l’annuler le plus vite possible, et vous devez indiquer vos coordonnées bancaires. C’est encore une arnaque qu’il est facile d’éviter. Déjà, si vous avez bien passé commande, cela se voit sur votre compte en banque. Si aucun mouvement n’est à prévoir et si vous n’avez pas déjà été débité, inutile de paniquer.

Des arnaques de plus en plus nombreuses

C’est malheureux, mais il est en effet difficile aujourd’hui de faire confiance à sa messagerie en ligne. Heureusement, nombreux sont les mails d’arnaques à se retrouver directement dans vos mails indésirables. Mais parfois, certains parviennent à se frayer un chemin jusqu’à votre messagerie principale.

Si jamais vous êtes certain de vous trouver face à un site frauduleux, nous vous invitons à le signaler. La Caf est par exemple souvent utilisée pour ces arnaques. Elle en est consciente puisqu’elle a publié ce message sur son site :  « Nous vous invitons à participer à la lutte contre le piratage informatique en signalant l’adresse du site frauduleux sur la page suivante : https://phishing-initiative.fr/« .

Surtout, il est important de prévenir vos proches, les plus vulnérables. Les cibles faciles sont les personnes les plus âgées qui sont moins familiarisées avec internet et les nombreuses arnaques qui existent. Pensez à les tenir au courant de ces nouvelles arnaques qui sont très bien faites. Elles peuvent facilement tomber dans le panneau et personne ne veut voir ses comptes être vidés par des inconnus mal intentionnés. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ID Protect (@id_protect)

Retenez donc bien la leçon. Si vous commandez un colis, méfiez-vous des mails que vous recevez et ne faites confiance qu’au site du transporteur sur lequel vous vous rendez par vos propres moyens, sans passer par un url donné dans un mail. Car les arnaqueurs sont forts et parviennent à parfaitement copier les sites officiels pour vous convaincre qu’ils sont les vrais.