Le prix que demande une mamie pour garder son petit-fils crée scandale : « Je ne suis pas une garderie »

Cette histoire a fait le tour de la Toile par son caractère insolite. Autant dire qu’en apprenant le contexte, les avis ont divergé.

Source : Capture d’écran Facebook

D’ordinaire, les grands-mères sont gagas de leurs petits-enfants et se font une joie de les garder pendant l’absence de leurs parents. Ce n’est pas le cas de cette Britannique. Elle demande à sa fille une somme folle pour garder son petit-fils âgé de 9 mois. Que s’est-il passé ? On vous dit tout dans cet article.

Une demande assez osée

L’histoire s’est déroulée en Outre-Manche. Cette grand-mère britannique a exigé à sa fille une somme énorme pour s’occuper de son premier petit-fils. Voilà une demande que l’on ne voit pas tous les jours. Elle est si singulière que l’histoire a été partagée par sa fille sur un forum de discussion entre mamans.

« Elle nous a beaucoup aidés en s’occupant de mon fils quand mon mari et moi sommes dans le pétrin », a-t-elle d’abord raconté.

En effet, élever un enfant n’est pas une chose simple. À plus forte raison si c’est le premier. Il est donc naturel que la mère de famille apprécie l’aide de sa mère. Cette dernière, au début, se disait « heureuse d’aider ».

D’ailleurs, la grand-mère a fini par s’installer auprès du couple pour être plus près de son petit-fils et passer plus de temps avec celui-ci. La situation a vite évolué puisque la mamie commençait à revendiquer de l’argent pour prendre soin de son propre petit-fils. Elle a même avoué qu’elle aurait été « contrariée » par le fait que sa fille et son conjoint ne l’ont jamais payée.

Sa fille n’en revenait pas

Il va de soi que sa fille ne savait pas comment réagir. D’autant plus que sa mère n’a jamais évoqué ce genre de revendication auparavant. De plus, la grand-mère vit chez eux sans payer de loyer.

« Elle est divorcée sans partenaire et est à la retraite. Donc ce n’est pas comme si elle manquait de toute façon un revenu d’emploi. Nous l’avons également emmenée passer quelques vacances avec nous », a écrit sa fille.

Autrement dit, sa mère n’avait rien à se plaindre. Elle a tout fait pour que celle qui l’a mise au monde ne manque de rien. Voilà pourquoi la jeune maman avoue être « blessée » par la demande osée de sa mère.

« Je suis plus qu’heureuse de payer les dépenses qu’elle pourrait encourir pour s’occuper de mon fils, mais dans notre cas, il n’y en a pas, car elle vit avec nous. Mais si elle veut être payée, autant emmener mon fils à la crèche quand je serai de retour au travail », a-t-elle reconnu.

Elle demande une somme énorme

Le plus fou dans l’histoire, c’est la somme que demande la Britannique à sa fille. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le tarif de la vieille dame est exorbitant. La mère de famille n’a pas donné de chiffre exact. En tout cas, la grand-mère lui aurait demandé plus de la moitié de son salaire brut en taux horaire.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Rê Tavares (@renatatavaresdemelo)

Comme il fallait s’y attendre, cela n’a pas plu à la jeune maman. Elle indique qu’avec une telle somme, elle pourrait embaucher une nounou professionnelle. Qui plus est, en faisant cela, son fils pourrait bénéficier d’un meilleur traitement qu’avec sa mère. En tout cas, il n’a pas fallu longtemps aux internautes pour commenter cette histoire. Ils ont donc exprimé leurs avis à travers les commentaires.

Les avis des internautes divergent

L’histoire est devenue virale et elle a été partagée par des milliers d’internautes. Parmi eux, il y en a ceux qui ont donné leurs avis. Le premier constat que l’on peut faire, c’est que les avis sont divergents. Certains internautes sont contre la requête de la grand-mère tandis que d’autres l’approuvent.

« Pourquoi vit-elle avec vous ? C’est étrange qu’elle demande à être payée pour la garde de l’enfant alors qu’elle vit sans loyer en tant que membre de la famille », s’est demandé un internaute, ne cautionnant pas l’attitude de la grand-mère.

D’autres se sont montrés plus compréhensifs :

« Je la paierais », « C’est dur de s’occuper d’un enfant de 9 mois toute la journée », « Vous attendez-vous à ce qu’elle s’occupe de votre enfant à temps plein lorsque vous retournerez au travail ? C’est une grande demande, car cela limite sa liberté. »

Et au milieu, il y a enfin ceux qui n’ont pris aucune partie. Ils ont proposé à la mère de famille de concerter avec sa mère :

« Concentrez-vous sur les bonnes choses que vous faites l’un pour l’autre et sur le fait que tout cela est bien intentionné. Personne n’a jamais voulu contrarier qui que ce soit, mais de toute évidence, quelque chose a changé et cela ne fonctionne plus. »

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Natalia Murawska (@naacia4a)

Si vous voulez connaître l’avis de vos proches, partagez-leur cet article.