Mimie Mathy brise le silence : elle se confie sans détour sur la maternité et ses angoisses

À 62 ans, Mimie Mathy mène une vie heureuse avec son mari Benoist. Le couple n’a pas eu d’enfants. Cependant, ils ont imaginé agrandir leur famille.

Source : Starface

C’est un sujet très sensible pour Mimie Mathy. Pour information, ce n’est pas l’envie de devenir mère qui manque à l’actrice. D’ailleurs, d’après son témoignage, ils ont essayé d’avoir un enfant avec son mari, mais c’était un échec. Le problème n’est pas là non plus. En effet, Mimie Mathy a une terrible angoisse de transmettre sa maladie à sa progéniture.

La rencontre de Benoist et Mimie Mathy

Leur histoire d’amour a commencé il y a de cela des années, durant le one woman show de l’actrice de la série « Joséphine ange gardien ». Benoist a été invité sur scène par la comédienne.

« J’ai senti tout de suite qu’il s’était passé quelque chose… », a-t-elle raconté lors de l’entrevue accordée à « La Boîte à secrets » le 10 avril 2020 sur France 3.

Le coup de foudre a tout de suite opéré entre eux. L’assistante de Mimie Mathy prend le numéro de Benoist et le confie à la star. Cette dernière, timide, n’a pas osé rappeler l’homme. Ce n’est que deux jours plus tard qu’elle l’a rappelé.

« Bonjour, je ne sais pas si vous vous rappelez, je suis la dame qui vous a fait monter sur scène », aurait-t-elle dit au bout du fil.

Après une conversation, Mimie et Benoist ont prévu leur premier rendez-vous. Ils se sont vus et ne se sont plus jamais quittés depuis. En y repensant encore, l’actrice était émue.

Ils se sont mariés

Fou amoureux de sa belle, Benoist a décidé de faire sa demande à Mimie Mathy. Le couple s’est marié sous les regards heureux de leur proche. Des années après le mariage, les amoureux sont toujours ensemble. Pour rappel, Benoist et Mimie Mathy sont en couple depuis 17 ans.

« Mon amour, dix-sept ans de vie commune, quinze ans de mariage, qui l’eut cru ? Donc j’aimerais te demander si tu es prête à te remarier pour les quinze prochaines années, voire peut-être plus ? », s’est souvenu Benoist.

Quel est le secret de leur couple ? Face à Faustine Bollaert, le mari de la comédienne a accepté de dévoiler leur secret en disant :

« J’ai une passion qui est la cuisine et l’amour c’est une recette. Nous, on a su mettre en avant certaines choses, aujourd’hui on a une recette qui fonctionne, qui est la nôtre. »

« Le monde est dur »

Les tourtereaux ont pensé agrandir leur famille après leur mariage. Mais selon les dires de Mimie Mathy dans l’émission « Sept à Huit » sur TF1 en 2021, ils n’ont pas réussi.

« On a essayé et puis ça n’a pas marché donc je n’allais pas à tout prix en avoir un à partir du moment où dans la corbeille du mariage, il m’avait amené 4 enfants délicieux et à gérer aussi, ce n’était pas grave », a-t-elle affirmé.

Bien que Benoist soit déjà père de 4 enfants, il a encore envie d’en avoir avec sa femme. Le couple en a parlé. Mais après l’échec, ils se sont résolus à ne pas avoir d’enfants ensemble.

Outre cela, atteinte d’achondroplasie (une pathologie de l’os qui provoque le nanisme), Mimie Mathy ne souhaite pas infliger à ses enfants cette maladie.

« Il y a un risque, c’est une chance sur 4 et prendre le risque à 45 ans d’attendre l’échographie décisive au bout de 4 mois et de se dire : ‘Qu’est-ce que je fais ? Est-ce que je le garde ou est-ce que je ne le garde pas ? Est-ce qu’il m’en voudra si je le mets au monde et qu’il est comme moi ?’ On ne peut pas consciemment ne pas se poser la question », a-t-elle déclaré.

L’actrice a ensuite poursuivi :

« Le monde est dur et moi je n’avais pas envie que mon futur enfant puisse morfler si jamais il se trouvait dans la même situation que moi. Est-ce que j’aurais été aussi forte que l’ont été mes parents ? Je ne sais pas. »

Si elle n’a pas eu d’enfants, Mimie Mathy peut néanmoins profiter de ses petits-enfants. Elle s’épanouit aux côtés d’eux. Et d’après les propos de celle-ci, ils lui posent un par un la question : « Mamie pourquoi t’es petite ? ». Une question à laquelle la principale concernée répond : « ‘Je ne sais pas, c’est grave ? »