Marie-Sophie Lacarrau « JT 13H » : un grand retour ? les révélations de la présentatrice de TF1

Depuis des mois, Marie-Sophie Lacarrau est absente du plateau de TF1. Et pour cause, elle a dû vivre dans le noir pendant plusieurs semaines pour soigner un souci ophtalmologique. Celle qui suit brillamment les pas de Jean-Pierre Pernaut s'apprête donc à retrouver les téléspectateurs, heureux de pouvoir suivre son journal chaque jour.

Capture Instagram

L’après Jean-Pierre Pernaut : une mission difficile 

Pendant trente ans, Jean-Pierre Pernaut s’est invité dans le foyer de millions de français chaque jour. Le journaliste a toujours décidé de mettre en avant les régions et de ne pas uniquement se concentrer sur la capitale et le milieu parisien. C’est donc un tour de France qu’il proposait chaque jour, lui qui voulait mettre en avant le savoir-faire français, les traditions et les coutumes qui lui sont chères. Les téléspectateurs étaient également fans de ses coups de gueule, lui qui n’hésitait pas à dire tout haut ce que beaucoup de personnes pensaient tout bas. 

On pense notamment à ses réflexions pendant le confinement, notamment sur la désobéissance de certains français qui n’étaient pas punis par la loi puisqu’il remarquait une absence notable de contrôle dans la rue. Ses petits coups de gueule lui permettent de se rapprocher encore plus des français et de conquérir pour de bon leur coeur. 

Il fait d’ailleurs partie des personnalités préférées des français, aux côtés de personnalités comme Jean-Jacques Goldman et Omar Sy. Pour un journaliste et présentateur du JT, c’est une belle récompense. Mais chaque chose a une fin et Jean-Pierre Pernaut a décidé de partir à la retraite et de laisser derrière lui le journal télévisé. Et c’est Marie-Sophie Lacarrau qui a eu la lourde tâche de succéder à ce monstre de la télévision. 

Plusieurs mois d’absence pour la journaliste

Les téléspectateurs ont commencé l’année sans elle. Marie-Sophie Lacarrau n’est pas revenue de ses vacances. Décide-t-elle de prolonger ses jours de repos ? Pas vraiment. Après le covid-19, la journaliste a été touchée par une autre maladie. Elle s’exprime directement à ce sujet sur Twitter : « Je me réjouissais de vous retrouver demain et de vous souhaiter une très belle année en direct à 13h… Mais un souci médical va m’empêcher de vous rejoindre« .

On apprend par la suite qu’elle souffre au niveau des yeux et qu’elle ne peut évidemment pas assurer ses fonctions. Le communiqué de la chaîne, concis, n’en dévoile pas trop aux téléspectateurs :  « Marie-Sophie Lacarrau souffre d’une infection à l’œil, qui nécessite un traitement long« . 

La journaliste prend alors les devants dans une vidéo sur les réseaux sociaux pour donner des nouvelles : « Bonjour, cela fait un mois que je ne vous ai pas donné de nouvelles et vos messages, vos courriers, vos mails sont si nombreux que je m’adresse à vous aujourd’hui pour vous répondre et surtout pour vous remercier de toutes vos marques d’attention et de soutien qui me touchent énormément », commence-t-elle, avant d’en dire plus sur le mal qui l’empêche de retrouver sons studio.

« Alors oui je porte des lunettes de soleil, c’est pour protéger mon œil qui est encore fragile, ajoute-t-elle. Je ne veux pas m’étendre sur mon cas mais pour répondre à tous ceux qui m’interrogent et pour que vous compreniez mon absence qui dure eh bien sachez que je souffre d’une infection à l’œil, une infection rare et sévère qui nécessite un traitement lourd ».

Les dernières confidences de Marie-Sophie Lacarrau

Dans les colonnes du Parisien, et alors que son grand retour est annoncé pour le 16 mai 2022, la journaliste s’est confiée sur la maladie qui l’a touchée. « J’ai beaucoup souffert. C’est une maladie qui fait très mal, comme ses traitements. Vous avez l’impression d’avoir des graviers ou des bouts de verre dans l’œil. Pendant la bataille, j’ai vécu deux mois dans le noir, rideaux tirés, peu de lumière allumée, lunettes de soleil à l’intérieur »

Elle le dit, pour elle, les lentilles c’est terminé. On imagine qu’elle doit avoir hâte de retrouver toute son équipe et, évidemment, les millions de français qui se réjouissent de la retrouver et qui aiment suivre, chaque jour, son journal télévisé de 13 heures. Elle peut être fière d’elle, elle qui fait honneur à Jean-Pierre Pernaut et qui a réussi à marquer de son empreinte ce journal.