Les 12 coups de midi : Paul El Kharrat révèle enfin ce qu’il a fait de ses gains

Jeudi 12 mai 2022, C8 diffuse un reportage sur Paul El Kharrat. L’occasion pour l’ex-candidat des « 12 coups de midi » de révéler ce qu’il a fait de ses gains.

Source : TF1

Paul est l’un des plus grands maîtres de midi avec 153 participations dans le jeu de TF1. Une prouesse qui lui a d’ailleurs permis d’être très riche. En effet, à 20 ans, Paul était déjà à la tête de 691 522 euros de gains et de cadeaux cumulés grâce à l’émission ! Si à sa place beaucoup se seraient fait plaisir, cela ne semble pas visiblement le cas de Wiki Paul. Jusqu’alors, celui qui est atteint de la maladie d’Asperger n’aurait fait qu’un achat important. Nous vous disons tout.

Qu’est devenu Paul après le jeu ?

Les téléspectateurs l’ont connu à travers l’émission animée par Jean-Luc Reichmann en 2019. Après 153 participations dans le jeu, Paul s’est fait éliminer sur une question d’histoire — son domaine de prédilection ! Si la défaite est amère, l’étudiant de Grenoble pouvait néanmoins se consoler dans l’idée qu’il a gagné près de 700 000 euros grâce à sa très grande culture.

Cette élimination ne signifie pas pour autant l’arrêt de la médiatisation et l’apparition sur le petit écran. Bien au contraire ! En effet, il semble qu’être à la télé a finalement plus à Wiki Paul malgré sa maladie. Pour rappel, le jeune homme est victime d’un trouble du spectre autistique. Ce qui rend ses interactions sociales pénibles. Sans parler de sa sensibilité aux bruits et à la lumière.

Toujours est-il que Paul a continué l’aventure télévisuelle. Outre ses apparitions sur le plateau de l’interprète de Léo Matteï dans la série éponyme, le vingtenaire est présent sur RTL. Il est sociétaire chez Laurent Ruquier dans l’émission « Les Grosses Têtes ». Le moins que l’on puisse dire c’est que celui qui est entre-temps devenu écrivain continue d’impressionner avec ses connaissances encyclopédiques.

Les tournages compliqués des « 12 coups de midi »

Si « Les 12 coups de midi » lui a apporté gloire et richesse, Paul n’en garde pas que de bons souvenirs. Il a d’ailleurs eu l’occasion d’en parler le 12 mai dans « TPMP » au cours d’un reportage. Le passionné d’histoire a notamment parlé de ses difficultés à suivre le rythme des tournages.

« C’est cinq émissions par jour et environ vingt par semaine. Il y a l’inconvénient intrinsèque à l’autisme qui est une difficulté à supporter une sollicitation liée aux bruits, à la lumière, au public (…) Ça s’est bien déroulé au final même s’il y avait un ras-le-bol à la fin des séances de tournage parce que j’étais très fatigué », a-t-il confié, tout en évoquant des « moments de vacillements ».

En tout cas, ses efforts n’ont pas été vains, car il a été grassement récompensé. D’ailleurs, qu’a-t-il fait de ses gains ?

Ce « truc exceptionnel » qu’il a acheté avec ses gains

Dans ce reportage de C8, Pau s’est également confié sur ce qu’il a fait de ses gains. Même si cela peut étonner certains, l’homme de 22 ans n’a rien dépensé.

« Je les ai mis à la banque, j’y touche pas », a-t-il révélé.

Enfin, presque, car Pau El Kharrat fait régulièrement de petites dépenses. Aussi, sa cagnotte lui a également permis d’acheter un « truc exceptionnel ».

« J’ai quelques petites sommes d’argent qui me sont déposées sur mon compte, et avec lesquelles je m’achète des billets de train et j’achète des livres. Le truc le plus exceptionnel que j’ai pu faire, c’est me racheter un téléphone », a-t-il poursuivi.

Capture d’écran Instagram

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’est pas du genre dépensier. Sacré Paul !

La production l’aurait-il avantagé ?

Ce n’est pas la première fois que Paul est revenu sur participation aux « 12 coups de midi ». Le 10 juin 2021, le chouchou de Jean-Luc s’est également laissé aller à quelques confidences. Et c’est sans langue de bois qu’il a exprimé ses doutes lors d’une interview accordée à TV Mag concernant la production du jeu télévisé.

« La production, je sentais qu’elle voulait me faire gagner. Je sentais qu’elle voulait me donner ma chance, qu’elle voulait que je reste dans le jeu, que je me fasse connaître. C’est bien aimable à elle, mais ces coups de pouce qu’on peut te donner, quitte à léser les autres candidats, c’est assez terrible », a-t-il exprimé.

Est-ce réellement le cas ? On ne le saura sans doute jamais. Cela étant, ce sont bel et bien ses connaissances qui lui ont permis de répondre juste aux questions. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Capture d’écran Instagram

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à le partager à vos amis et à vos proches !