Familles nombreuses : les Jean Zéphirin se confient sur leurs difficultés financières

Familles nombreuses : Les Jean Zéphirin au plus mal, ils se confient sur leurs difficultés financières

Source : Intagram

Lors d’un épisode de l’émission « Familles nombreuses », la famille Jean Zéphirin a été confrontée à une rude épreuve. Alors que parents et enfants ont prévu de profiter de leurs vacances ainsi que de l’anniversaire d’un des enfants (Timéo), ils se sont retrouvés dans l’obligation de dire adieu à leurs séjours au soleil.

« On skie à la maison »

En participant à l’émission de docu-réalité « Familles nombreuses », les Jean Zéphirin ont prouvé aux téléspectateurs que même une famille nombreuse pouvait vivre en harmonie et être heureuse. Elle pouvait également être soudée face à un problème.

C’était le cas d’ailleurs quand la famille s’est retrouvée face à une situation des plus désagréables. En effet, ils étaient contraints d’annuler leurs vacances et malgré tout, les membres de la famille se soutiennent.

Capture d’écran Instagram

Néanmoins, la déception est grande. On pouvait notamment voir se dessiner sur le visage du papa une profonde tristesse. Il s’est quand même efforcé de déclarer avec ironie :

« On skie à la maison, sur du Francky Vincent. »

Stéphane, le papa plombier, envahi par un sentiment de culpabilité s’est excusé auprès de ses enfants, à qui il avait promis un séjour amusant.

Familles nombreuses : Des problèmes financiers

Le couple a fait le compte, comme ils le font à chaque fois avant de partir en vacances, et ils se sont rendu compte que la somme manquait. Partant avec un budget de « 7000 euros », il s’avère qu’une ancienne dette a rattrapé Raoudha et Stéphanie.

Familles nombreuses : Les Jean Zéphirin au plus mal, ils se confient sur leurs difficultés financières
Capture d’écran Instagram

Le crédit en question s’élevait à « 5 800 euros » et il s’agit d’une dette du père de famille. Frustré, Stéphane a avoué à sa femme :

« C’était une dette de 2014 et ils sont venus (la réclamer) maintenant, avant les fêtes. »

Raoudha n’a pas pointé du doigt son mari. Au contraire, elle s’est montrée compréhensive envers celui-ci.

« Quand on a des problèmes financiers dans une famille nombreuse, ça a quand même des conséquences assez graves. Si on a un projet, forcément il tombe à l’eau, comme là… », a-t-elle affirmé.

Stéphane se culpabilise

Stéphane n’a pas pu s’empêcher de se culpabiliser face à ce qui s’est passé. Il a essayé tant bien que mal de rester positif, mais a fini par dire :

« Je culpabilise de mes erreurs du passé par rapport à mes enfants. Je leur avais promis de partir et on ne peut pas. Mais je vais me rattraper. »

Familles nombreuses : Les Jean Zéphirin au plus mal, ils se confient sur leurs difficultés financières
Capture d’écran Instagram

Sa femme l’a persuadé que le plus important dans cette histoire c’est qu’ils sont tous en bonne santé et qu’il avait un travail. Un soutien qui a visiblement aidé Stéphane à s’en remettre.

Familles nombreuses : Louise Orgeval, en larmes

Les Jean Zéphirin n’ont pas été les seuls à être confrontés à des situations difficiles dans « Familles nombreuses ». La famille Orgeval en a connu, elle aussi il y a peu. Ils ont compté s’installer dans Les Landes. Cependant ce projet n’a pas pu voir le jour.

Dans un live Instagram, la mère de famille a raconté :

« J’ai été mutée. On avait mis notre maison en vente, parce qu’on avait le projet de déménager. Et on signe le compromis demain. En soi, c’était censé être une bonne nouvelle. »

Ce n’est pas tout ! La maman a poursuivi en disant à ses followers :

« J’ai eu ma mutation. J’ai été mutée sur l’Académie de Bordeaux. Elle comprend toute la Nouvelle-Aquitaine, donc c’est énorme. Et le problème, c’est qu’il n’a pas de poste dans ma spécialité dans les Landes, là où on veut aller. Donc inévitablement, ça veut dire que je vais être mutée très, très loin dans un autre département. »

Familles nombreuses : Les Jean Zéphirin au plus mal, ils se confient sur leurs difficultés financières
Capture d’écran Instagram

Ce problème géographique n’était rien face à ce qui allait suivre. En effet, la famille n’arriverait pas à trouver la maison de leur rêve. Une situation angoissante pour Louise qui n’a pu contenir son émotion pendant le live.

« Demain, on signe le compromis de la maison et derrière on a rien. On n’a pas de maison. (…) C’est un peu l’angoisse », a-t-elle affirmé les larmes aux yeux.

Les internautes, en voyant cette nouvelle, ont été attristés. Ils ont même tenté de trouver des solutions en vue d’aider la famille. Mais Louise les a rassurés. Sa famille habite dans la région, donc ils ne se retrouveront pas à la rue s’ils ne trouvent pas de maison. Au pire, celle-ci avait mentionné qu’ils pourraient rester chez leur famille.