Une prime va arriver dans les boîtes aux lettres, le saviez vous ?

D’après les informations, il s’agit d’un chèque énergie.

Source : Capture Facebook

Il a pour but principal d’aider les Français à compenser la hausse du coût de l’énergie, et ce quelque soit leur système de chauffage utilisé. Près de 5,8 millions de foyers vont le recevoir. L’opération avait débuté depuis la fin du mois de mars et se clôturera à la fin du mois d’avril. Vous faites partie des personnes qui bénéficient de cette aide ? Nous répondons dans cet article.

Comment recevoir les 100 euros ?

Les personnes qui ont déjà reçu le chèque énergie de 100 euros et qui ont choisi de le faire attribuer automatiquement à un fournisseur recevront l’aide dématérialisée entre le 11 et le 22 avril 2022. Peu importe dans quel département vous habitez.

Pour ceux qui souhaitent en recevoir par contre, précisons qu’il n’est pas nécessaire de remplir un quelconque formulaire. Il y a cependant un certain nombre d’informations que vous devez connaître.

En effet, les ménages éligibles doivent avoir un revenu fiscal de référence inférieur à 10 800 euros pour une personne seule. Un simulateur du ministère de la Transition écologique est disponible pour les ménages ayant une composition différente. Vous aurez besoin de votre numéro fiscal pour le faire.

Capture d’écran Twitter

La somme de 100 euros vous sera versée en plus du chèque envoyé en avril (qui allait de 48 à 277 euros et était en moyenne de 150 euros). Afin de savoir si vous êtes éligible ou non, un simulateur de calcul en ligne est disponible sur le site du ministère de la Transition écologique.

Début mai, vous n’avez toujours pas reçu votre chèque alors que vous êtes certain d’avoir le droit de l’avoir ? Munissez-vous de votre avis d’imposition et essayez de contacter l’assistance via le formulaire de contact du site dédié.

Beaucoup de Français n’ont pas encore reçu la prime

S’il s’avère que vous n’avez pas reçu l’indemnité de 100 euros pour l’inflation, vous pouvez toujours réclamer votre argent auprès du site officiel.13 millions de Français n’avaient pas reçu cette somme au début du mois de mars. Alors, la plateforme qui leur permet de réclamer cette prime a été lancée il y a peu.

Comme l’a indiqué Olivier Dussopt, le ministre des Comptes publics, aux micros de Sud Radio, 36,7 millions de Français ont reçu la prime d’inflation de 100 euros au 8 mars 2022. Il reste toutefois 1,3 million de bénéficiaires potentiels qui n’ont toujours rien reçu sur les 38 millions de personnes éligibles.

Pour ces personnes-là, une plateforme leur permettant de réclamer la fameuse prime serait lancée d’ici la fin du mois, comme l’a affirmé le cabinet du ministre des Comptes publics à l’AFP.

Réclamez vos 100 euros sur le site officiel

La mise en ligne du site a été effectuée le 25 mars 2022. Mais d’après les sources, il pourrait avoir quelques jours de retard. L’entourage d’Olivier Dussopt a confirmé cette nouvelle et a également indiqué que la plateforme serait bientôt disponible.

Capture d’écran Twitter

Toutes personnes concernées devront se connecter via FranceConnect (avec leurs identifiants fiscaux ou d’assurance maladie, par exemple) au portail Mesdroitsociaux.gouv.fr.

Un espace leur sera dédié pour toute demande d’allocation pour inflation. Dans le cas où les personnes sont éligibles, le système les invitera à remplir un formulaire. Et ce avec leurs coordonnées bancaires afin de recevoir l’allocation, précise le cabinet du ministre des Comptes publics.

Qui n’a pas reçu sa prime d’inflation de 100 euros ?

Tous les Français dont les coordonnées bancaires ne sont pas connues des organismes censés leur verser les 100 euros ne recevront rien. Ces personnes pourront néanmoins réclamer leur prime plus tard.

Autant dire qu’il y a beaucoup d’autres personnes concernées. Les Français retraités qui perçoivent une pension versée par un autre pays que la France aussi par exemple. En tant que personnes résidentes fiscales françaises, percevant moins que les 2000 euros indiqués, elles ne recevront rien de la sécurité sociale française.

Enfin, pour les travailleurs indépendants percevant le RSA, cette fois, deux organismes sont chargés du versement de l’allocation. Cela dit, Pôle Emploi et la CAF indiquent tous deux que le versement des 100 euros ne leur incombe pas pour ces personnes.