Carburant : Voici les changements sur le prix à connaître pour les prochains jours !

Capture Facebook

L’inflation ne cesse de nous causer de plus en plus de problème. Si l’on a déjà remarqué un changement en termes de prix, les types de produits de consommation pris en compte continuent d’augmenter. Le carburant fait partie de ceux que l’on se doit de surveiller avec une grande attention. En tout cas, les changements à venir ne doivent pas être pris à la légère ! On vous explique pourquoi.

Carburant : le prix continue d’inquiéter !

Cela fait plusieurs mois que le prix du carburant nous inquiète. Mais les derniers événements peuvent encore plus dégrader la situation. Les semaines à venir pourraient d’ailleurs nous apporter d’autres changements peu agréables. Une situation que l’on doit au conflit entre la Russie et l’Ukraine. Il est important de noter qu’une grande partie de notre consommation est tirée de la production de ces pays.

Carburant hausse de prix à prévoir
Capture Twitter

Et les sanctions qui sont désormais entamée des suites de cette guerre ne peuvent que détériorer la situation. Malgré tout, l’Etat souhaite prendre des mesures afin de réduire l’impact que cela pourrait avoir sur le pouvoir d’achat des français. Vous noterez par exemple que le prix du carburant était estimé à plus de 2 euros il y a encore quelques temps.

Une flambée suite aux sanctions ?

Avec la situation Russo-Ukrainienne qui ne cesse de se dégrader, de nombreux pays Européens ont décidés de prendre des mesures strictes. De quoi impacter le prix du carburant en seulement 2 semaines. Les consommateurs auront notamment remarqué une hausse de 6 centimes à la pompe durant ces quelques jours passés. De quoi nous mener à un prix général de 1,9 euros par litre. Dans certaines régions, cette hausse de prix est encore plus inquiétante.

Carburant : Le prix en hausse
Capture Twitter

C’est notamment le cas des Hautes Pyrénées ou encore en Ariège où l’achat du carburant est déjà estimé à plus de 2 euros par litre. Une situation qui est toutefois quelques peu atténuée par les aides proposées par l’Etat. Cela concerne notamment la remise sur les achats jusqu’à la fin du mois de juillet de cette année.

D’autres produits concernés à part le carburant ?

Le carburant n’est pas le seul produit concerné par cette hausse de prix. Comme l’indique la commission européenne, cela va concerner d’autres articles de consommation qui pourraient désormais être interdit d’importation depuis la Russie. C’est notamment le cas en ce qui concerne le pétrole. Si vous avez des doutes sur le sujet, il est donc temps de faire le plein de carburant pour éviter de souffrir d’une éventuelle pénurie et des hausses de prix.

Les autorités rappellent toutefois que le fait de se ruer à l’achat peut être encore plus désastreux pour les consommateurs. Il ne faut pas oublier qu’une forte demande engendre parfois une hausse des prix en plus de celle que l’on connaît déjà actuellement. Il est donc plus sage de ne prendre que la quantité dont on a réellement besoin afin de circuler et ne pas souffrir de cette hausse de prix.