Depuis le 11 janvier dernier, le Bureau d’Accueil et d’Accompagnement des Migrants souhaitait changer les dispositifs concernant l’accueil des migrants sous la forme de 50 propositions. Et pour sensibiliser les passants à cette cause, l’artiste Pierre Delavie a installé un trompe-l’œil, appelé « le radeau de lampéduse », d’une barque de migrants faisant naufrage en face de l’Hotel de Ville à Paris. Cette scène fait référence au naufrage des réfugiés venus de Libye en mai 2016.