Le procès de Heetch débutera le 22 juin 2016. En attendant le mois prochain, la plateforme de mobilité pour jeunes noctambules a lancé sa première campagne #TouchePasAMonHeetch !

heetchHeetch, c’est la solution de transport nocturne dédiée aux jeunes, effectif entre 20h et 6h du matin. C’est un service de partage de voiture destiné aux personnes âgées de 18 à 25 ans très économique et abordable, puisque ces derniers choisissent le prix qu’ils souhaitent payer à leurs chauffeurs. Cependant, le passager qui ne payera pas son chauffeur sera très mal noté sur l’application et aura donc plus de difficulté à trouver une voiture la prochaine fois.

Comme Uber, la startup française pose problème dans le domaine des transports automobiles. Heetch comparaîtra dans un mois jour pour jour devant le tribunal correctionnel pour “complicité d’exercice illégal de la profession de taxi”.

C’est pourquoi pour défendre son application, la plateforme lance « S’ils étaient encore jeunes, ils se battraient pour Heetch » en collaboration avec l’agence Buzzman. Cette nouvelle campagne digitale a été dévoilée en avant-première devant plus de 2000 personnes lors d’un événement grand public au Carreau du Temple. Un spot ainsi que des visuels sont accompagnés du hastag #TouchePasAMonHeetch et relayés sur la plupart des plateformes sociales de la startup comme Facebook, Twitter ou Youtube.

Dans ce petit film, vous pourrez voir de nombreux personnages politiques à leurs débuts comme François Hollande, Nicolas Sarkozy ou encore Ségolène Royal, dans un montage “cut” d’archives de discours politiques. Sur un ton engagé et provocateur, l’agence Buzzman les a détourné pour faire réagir et défendre Heetch avec une touche d’humour. Une idée très efficace !

heetch-2heetch-4heetch-5heetch-3heetch-6