Joe Webb n’a pas peur de l’avouer : « J’aurais aimé naître il y a 100 ans ». Et cet artiste anglais a de bonnes raisons de ne pas aimer le monde dans lequel on vit. Aujourd’hui 1% de la population mondiale possède presque la moitié des richesses, notre planète connaît un fort réchauffement climatique et les catastrophes qui ont avec, et on ne compte plus les conflits et les guerres qui font des milliers de morts chaque jour…

L’art pour dénoncer. Joe Webb tire à grands coups de collages sur les injustices en réunissant d’anciennes publicités pour l’industrie du luxe et des images de différents désastres. En utilisant la technique du collage, l’artiste, un peu anti-photoshop sur les bords, nous offre un travail très proche du réel, très cru, qui illustre des paradoxes poignants et nous force à réfléchir.

10Luxe et misère : des collages pour dénoncer

Précédent