L’art et la publicité sont un peu comme un vieux couple qui s’aiment mais se déchirent. Peu importe que l’un profite parfois de l’un autre et peu importe les disputes, ils reviennent toujours ensemble.

Dès l’aube de la publicité, à une époque ou celle ci se faisait encore appeler « la réclame », les artistes se sont intéressés à cette nouvelle discipline. Selon Mélanie Gentil, auteur du l’ouvrage « Art & Pub », ces derniers « trouvent dans cette dernière un formidable moyen d’expérimentation de leur créativité ». Ainsi en 1890, le peintre renommé Henri de Toulouse-Lautrec réalisait cette publicité pour la marque Simpson.

TOULOUSE LAUTREC p7Pour les publicitaires, le monde de l’art est aussi une immense base de données, dans laquelle ils peuvent piocher des idées sans limite. Les créatifs en agence de publicité n’hésitent pas à s’inspirer des créateurs, quitte à détourner leurs œuvres, au grand dam des artistes. Ainsi beaucoup de gens ignorent que le logo de la marque de yaourts La Laitière provient d’une peinture homonyme produite par Johannes Vermeer en 1658 !

la-laitic3a8re-et-vermeer

C’est de bonne guerre, certains artistes n’hésitent pas à taper un petit peu sur la publicité, haut symbole du capitalisme et de notre société de consommation.

Daniel Soares - H&M adbusting, 2012
Daniel Soares – H&M adbusting, 2012

Les publicitaires sont des artistes, à leur façon. Au fil du temps, ils ont créé un imaginaire collectif. D’une certaine manière, ils ont façonné la partie visible de notre mode de vie. Ce qui suscite l’admiration d’artistes comme Andy Warhol, le roi du pop art, dont l’une des pièces majeures est inspiré des boîtes de soupe Campbell’s.

Andy-Warhol-32-Soup-Cans

Pour en savoir plus sur le relation entre l’art et la publicité, vous pouvez lire l’ouvrage de Mélanie Gentil « Art & Pub«  qui offre une réflexion sur le rapport complexe qu’entretiennent ces deux domaines.