Cela nous vous aura pas échappé, à Paris se déroule actuellement la COP21.

Conférence sur le climat réunissant la grande majorité des pays, qui planchent actuellement sur un accord permettant de stopper, réduire les changements climatiques et ses conséquences.

Nous sommes globalement tous convaincus de l’urgence de la situation pour le bien-être de notre belle terre.

Cependant, au cours des précédentes COP (les 20 précédentes…), la nature est restée à l’écart des discussions.

La nature doit pourtant être au centre des débats, puisqu’elle subit, impassiblement, les impacts de nos modes de vie néfastes pour son équilibre.

Il est cependant primordial d’avoir en tête que la préservation de la biodiversité est l’une des solutions permettant de stopper le réchauffement climatique.

Noé, association destinée à la préservation et la restauration de notre biodiversité prend donc la parole en pleine COP21, au travers d’une campagne nommée “The Voice Of Nature” et avec comme porte-parole la célèbre Koko.

CP-1

Koko, si vous ne la connaissez pas, est une femelle gorille capable de communiquer avec les humains en langue des signes.

Et c’est au travers d’une vidéo de plus d’une minute que Koko nous délivre son message alarmant et terriblement touchant.

Cette campagne, créée en collaboration avec l’agence Marcel, nous invite à signer la pétition afin que la biodiversité soit un sujet pris en compte dans les accords de la COP21.

Pour signer, c’est ici : http://natureseeyou.com

En plus de notre signature, Noé nous sollicite pour partager le message sur nos espaces social media en langue des signes et avec l’hashtag #NatureSeeYou

CP-feuillet

Une formidable initiative donc, qui mérite d’être vue afin d’interpeller nos grands de ce monde, monde qui souffre.