A l’heure où les chaînes d’information en continu se targuent d’être les premières à informer le peuple, Ogilvy & Mather Singapour prend tout le monde à contrepied et rappelle par le biais d’une campagne print excellente que tout démarre sur Twitter.

Mai 2011. Le monde découvre la puissance de Twitter à l’occasion de deux affaires complètement différentes : l’affaire DSK, arrêté à New York après une agression sexuelle désormais mémorable et l’assassinat ciblé de Oussama Ben Laden après une traque de près de 10 ans. Deux occasions au cours desquelles, Twitter a senti l’événement avant tout le monde. C’est en effet un tweet à priori banal qui a lancé à chaque fois le déchaînement médiatique qui a suivi ces deux événements marquants.

Ogilvy & Mather Singapore, par le biais de cette campagne sobrement et justement appelée First on Twitter rappelle que le réseau social est avant tout une source précieuse d’informations. A travers 3 histoires incroyables qui ont explosé sur Twitter (dont celle de Ben Laden), Ogilvy prouve via une timeline représentant le bruit lié à l’événement, que tout a débuté par un petit tweet presque anonyme.

the_osama_bin_laden_raid_-_first_on_twitter_aotwthe_birth_of_the_royal_baby_-_first_on_twitter_aotwthe_2008_china_earthquake_-_first_on_twitter_aotw

Une information en temps réel produite par des individus lambdas qui sont devenus média grâce à la puissance de Twitter. Comme @dtan qui a alerté le monde sur la catastrophe sismique qui a eu lieu dans le Sichuan, vous avez le pouvoir d’être la première source d’information au Monde en vous connectant sur Twitter.

Alors, si vous voulez tout savoir du monde en temps réel, le seul endroit à fréquenter est Twitter. Et il ne s’y passe pas que des catastrophes, le #RoyalBaby était aussi First on Twitter !