Après des champs physiques de coquelicots dans des villes comme Paris, Moscou et Vienne, Kenzo passe aux champs virtuels. L’expérience #FlowerTheWorld de Kenzo, réalisée par le studio de design interactif Wersktatt en partenariat avec Google, permet aux internautes de planter des coquelicots où ils veulent dans le monde.

flower-by-kenzo-IEUP1

Le but ? Créer le plus grand champs de coquelicots, et ainsi “rendre le monde plus beau ».

Pour y participer il suffit de télécharger n’importe quelle photo sur le site, d’entrer un court message et de choisir une localisation où plante son coquelicot. Si vous mettez votre fleur en “public”, tout le monde pourra ainsi la voir et lire votre petit message.

flower-by-kenzo-IEUP3

Une jolie expérience interactive et poétique, qui permet aussi de découvrir la nouvelle plateforme digitale flowerbykenzo.com, très belle mais aussi très bien pensée, quel que soit le device utilisé ! C’est (encore) assez rare pour être souligné ! Elle propose également des contenus multiples et inédits, comme les origines du mythe “Flower” et le “Flower Travel Book” constitué de courts métrages qui font découvrir des villes.

flower-by-kenzo-IEUP2

Avec ce nouveau site multiplateformes, nous voulions dévoiler dans un écrin unique toute la richesse de l’univers Flower by Kenzo” explique Mathieu Pelletier, International Digital Manager chez Kenzo Parfums. Franchement, pari réussi !

Enfin, un nouveau spot publicitaire, avec en bande son la superbe Child in Time de Deep Purple, est diffusé en ce moment-même en télé afin de promouvoir le nouveau parfum de la marque : Flower By Kenzo L’Elixir. Voici son making-of très intéressant.