Dans le cadre de la 2ème saison de campagne #Venezvérifier primée au Grand Prix Marketing Digital et Grand Prix Stratégies médias en 2015, il était une pub s’est envolé pour l’Alaska avec deux autres blogueurs dans le but de découvrir tout le procédé de fabrication du fameux surimi Fleury Michon, dont beaucoup de personnes doutent de la provenance.

Plutôt que de vous raconter notre voyage qui fut exceptionnel et que vous pouvez retrouver sur Instagram grâce au hashtag #VenezVérifier, nous allons plutôt vous dire ce que l’on a appris durant le séjour, et pourquoi vous pouvez manger du surimi de chez Fleury Michon les yeux fermés.

  1. Le poisson est pêché de manière responsable et respecte l’environnement.

La pêche en Alaska est très réglementée. Sur chaque bateau, un agent fédéral est présent pour vérifier les quantités pêchées par chaque bateau, la qualité du poisson, son âge…

Il est pêché dans des conditions respectant l’environnement et le renouvellement de l’espèce. S’ils ne respectent pas les règles, ces derniers sont pénalisés et risques de lourdes sanctions.

Nous avons été à Dutch Harbor, dans la ville où le colin d’Alaska est pêché pour vivre une expérience inoubliable à bord du bateau des 3 célèbres pêcheurs que vous avez tous déjà vu dans la publicité Fleury Michon.

Ce que l’on remarque tout d’abord, c’est que le métier de pêcheur en Alaska est extrêmement difficile. Les conditions climatiques peuvent être désastreuses à certains moments de l’année et l’effort physique à produire lors de la pêche est impressionnant…sans parler des risques encourus par les pêcheurs lorsqu’ils sont sur le bateau.

2. Tout est bon dans le colin d’Alaska

Les consommateurs se demandent parfois d’où vient le poisson présent dans le surimi. Inutile d’aller chercher très loin, il s’agit uniquement du colin d’Alaska.

Une fois pêché, le poisson arrive dans une usine, qui n’appartient pas à Fleury Michon. Il va être lavé de nombreuses fois, vidé et étêté.

Tout est collecté et sert à quelque chose. Pour le surimi, Fleury Michon utilise la chair du poisson. Pour assurer sa conservation durant le transport d’Alaska jusqu’à l’usine en France.

  3. La fabrication du surimi Fleury Michon est extrêmement simple !!! Une fois en France, et plus précisément en Vendée, le pain de poisson congélé est mélangé avec de l’eau, des amidons, du blanc d’oeuf, de l’huile de colza, du sel et des arômes naturels aux extraits de crabe. Rien de plus. Sa couleur orange provient des extraits de paprika. Chaque étape est strictement contrôlée afin d’assurer une qualité digne de Fleury Michon. La pate est ensuite enroulée pour lui donner la forme que vous connaissez…et ils sont ensuite emballés pour être expédié. 4. Sa recette est centenaire ! Le surimi est appelé à tord “bâtonnet de crabe” car comme vous l’avez lu, il s’agit de chair de poisson.  En japonais, surimi veut d’ailleurs dire “poisson haché”. La recette fût inventée au Japon au 17ème siècle sous le nom de kamabokoDans les années 70′, la pénurie de chair de crabe a conduit les cuisiniers à inventer le Kani-Kamaboko (littéralement chair de poisson au crabe)…un produit rattrapé par le temps par la mode du sushi…mais qui s’est rapidement exporté dans les pays occidentaux. C’est seulement depuis 1985 que les bâtonnets de surimi sont présents en Europe, grâce à des marques comme Fleury Michon. Les français sont sont aujourd’hui les premiers consommateurs en Europe et les 2e au monde après le Japon.   

Capture d’écran 2015-08-25 à 14.23.05

Capture d’écran 2015-08-25 à 14.23.15

4. Ca se consomme très facilement et n’importe quand !

La gamme surimi Fleury Michon est très variée. On trouve le surimi classique mais également de nombreuses autres saveurs.

Il peut se manger en apéritif, mais également se cuisiner comme vous pouvez le voir sur ces nombreuses recettes

5. La charte de qualité

Fleury Michon a une charte de qualité stricte et des engagements envers ses consommateurs. Si vous en doutez encore après cet article, lisez donc ceci.

Pour résumer, le surimi est un produit sain, que vous pouvez consommer les yeux fermés. Nous avons été vérifier, et croyez-nous, Fleury Michon n’a rien a cacher !


Un grand merci à l’agence Heaven de nous avoir invité à cette magnifique expérience. Aux équipes Fleury Michon sur place qui nous ont parfaitement expliqué les différents processus de fabrication…et à nos deux accompagnateurs.