Au Sri Lanka, l’hygiène n’est malheureusement pas toujours une priorité et les maladies se transmettent beaucoup plus rapidement que chez nous.

Si certaines personnes ne pensent tout simplement pas à se laver les mains, d’autres n’ont parfois ni le temps, ni les moyens de le faire…ce qui entraine de nombreux problèmes.

Afin de riposter à ce phénomène de manière intelligente, les hôpitaux Asiri accompagnés de l’agence Leo Burnett ont imaginé des tickets de bus qui contiennent du savon. Une fois la trajet terminé, les passagers peuvent s’en servir pour se laver les mains…et ainsi réduire la transmission de maladies.

Très belle initiative !