Notre cher E. Cantona est l’égérie de la marque Kronenbourg 1664 pour nos amis d’outre-Manche.

Nous y découvrions un Cantona démontrant qu’en Alsace, les agriculteurs étaient aussi idolâtrés que les footballeurs en Angleterre.

Cela pour une raison bien simple, ils permettent la culture des ingrédients de la 1664.

Cela permettait à la marque de boucler sur sa signature « A taste Suprême », tout en jouant à fond sa provenance hexagonale, pour se différencier des acteurs anglo-saxons ou encore de la célèbre Heineken peuplant les pubs.

Cette fois-ci, Cantona revient avec #LeBigSwim.

Le pitch est simple : Cantona accepte de traverser la manche à la nage si plus de 10000 Anglais reconnaissent la suprématie de la Kronenbourg 1664.

Cela nous est expliqué dans un film diffusé le 2 juillet dernier.

Le tout avec une touche suffisamment kitch pour ne pas tomber dans le ridicule et s’aller parfaitement avec une imagerie vintage, accentuant délicatement la présence de nos personnages secondaires, français de souches.

En phase avec les espaces de consultation d’une cible connectée et relativement jeune, la campagne joue sur la durée et tire le fil de son storytelling en social média.

Ainsi Cantona revient à la charge en célébrant les 10000 votes et annonçant son exploit à venir, le tout couplé avec des vidéos suscitant encore plus l’attente, où l’on découvre les conseils sportifs de ses acolytes, ou encore leurs témoignages.

La date fatidique arriva, ce fut le 6 août dernier. Cantona traversa la manche à sa manière pour se voir accueillir par nos amis british.

Drôle, finement storytellé et déployé intelligemment sur les espaces sociaux de la marque, Kronenbourg 1664 s’assure ainsi une campagne de communication répondant à des enjeux de visibilité et d’adhésion venant sans doute combler un manque de possibilité d’achat d’espace. Et c’est tant mieux.