Petits papillons dans le ventre, accélération du rythme cardiaque… autant de symptômes qui peuvent expliquer que vous êtes en train de tomber sous le charme de votre interlocutrice/interlocuteur. En partant de ces faits, le  studio T3 a imaginé un moyen plus fiable pour sélectionner les profils sur l’application de rencontre Tinder. L’idée de leur Hands Free Tinder est de faire confiance à son pouls pour mesurer une attirance prononcée pour un profil.

T33

L’application du vrai coup de coeur imaginée par le studio T3 utilise les fonctions de l’Apple Watch et plus précisément les mesures de fréquence cardiaque prises par la montre connectée. Très simplement, l’application détermine si la fréquence cardiaque de l’utilisateur augmente face aux profils. Ceux qui emballeront votre coeur seront alors immédiatement envoyer dans l’escarcelle des “YES” de l’application.

Il est cependant légitime de se demander si le studio T3 ne s’autorise pas un petit coup de com’ car l’application n’est pas encore disponible dans l’Apple Store. Il est d’ailleurs possible qu’Apple n’autorise pas le détournement de sa fonctionnalité si le projet se réalisait. Le concept n’en reste pas moins malin et notamment pour l’utilisation du cardiofréquencemètre de l’Apple Watch couplé à la création d’un usage nouveau et bien trouvé.

T34