Cette question a sans doute été posée durant une réunion foisonnante d’idées au sein de l’agence 72andSunny.

En effet, afin de véhiculer la qualité de la bière Carlsberg et de revendiquer sa supériorité toute subjective, l’agence a créé la série « If Carlsberg Did… ».

Le procédé du film en question est simple, démontrer par l’absurde et à travers un prisme très masculin ce que serait le salon de coiffure Carlsberg si celui-ci était réalisé.

Ainsi, fini les poses longues devant la classe à regarder un coiffeur se démener sur votre tignasse, fini les cafés solubles immondes au profit d’une bonne blonde et fini la radio avec le dernier tube de la Bimbo à deux balles au profit d’un « pump it up » à capella.

De quoi accrocher et faire rêver la cible masculine, non sans une pointe d’humour, pour finir sur la tagline suivante  : « If Carlsberg did haircuts, it will probably be the best in the world ».

Ainsi la marque se place comme supérieure à sa concurrence, en illustrant sa domination sur des domaines éloignés de son business.

Comprenez là qu’elle se place comme partenaire de la cible masculine, en démontrant la compréhension de ses besoins, aussi improbables soient-ils.

Ainsi donc ce film s’inscrit dans la série « If Carlsberg Did… » qui nous a déjà illustré ce que serait le meilleur supermarché du monde, le meilleur karaoké ou encore le meilleur film érotique…