À J-2 de notre départ en Alaska  avec Alizée de Dettacheedepresse.com et Julien du blog Piwee.net, dans le cadre de la campagne #VenezVérifier de Fleury Michon, il est temps pour nous de vous raconter l’expérience que nous a fait vivre la marque pour nous préparer à ce séjour.

Avant toute chose, si vous ne connaissez pas encore la campagne #Venezvérifier nous vous invitons à découvrir les articles liés à l’opération sur le site dédié mis en place par la marque. Pour la 2ème année consécutive, Fleury Michon propose à des blogueurs d’aller en Alaska pour vérifier sur place de quoi sont composés les surimis.

Une campagne militante, engagée et inédite pour une marque qui nous ouvre ses portes afin de nous dévoiler tout le processus de fabrication du produit. De son origine jusqu’à notre assiette.

Afin de rendre l’expérience encore plus réelle, les blogueurs sont également accompagnés de consommateurs qui donneront leur avis tout au long du voyage et des différentes étapes à franchir avant le jour J pour le départ en Alaska.


Le 6 juin dernier, nous avons embarqué avec 2 autres blogueurs en voiture jusqu’au Havre afin de participer à un test de resistance en mer dans le but de tester nos aptitudes dans l’eau et notre capacité à suivre une procédure de survie et gérer notre stress en pleine mer.

La SNSM (Société Nationale de Sauvetage En Mernous a ainsi accompagné durant toute la journée afin de nous faire passer différents tests. Les premiers se sont déroulés dans un piscine où nous avons nagé dans différents conditions :  en maillot nage libre, chronométrée, habillés…

Une première expérience assez épuisante mais qui n’était rien face à ce qui nous attendait l’après-midi. Après un bon déjeuner avec toute l’équipe accompagnatrice ainsi que deux consommateurs qui via le concours lancé par Fleury-Michon avaient été sélectionnés, nous avons été préparé à un test de survie en mer.

Équipés d’une combinaison orange que nous avons du enfiler en moins d’une minute (qui ressemble d’ailleurs à un surimi géant), nous avons embarqué sur un bateau de la SNSM.

Afin de nous tester, celui-ci prenait volontairement les vagues de côté dans le but de nous secouer au maximum…Nous sommes même descendus dans la cale, où la chaleur est plus qu’étouffante afin de nous pousser dans nos plus grands retranchements.

Une fois sur place, au beau milieu de la mer, les instructeurs nous ont expliqué la procédure en cas de problème à bord. Nous avons sautés en pleine mer, déguisés en Casimir avec un bateau de sauvetage pour faire différents exercices dans l’eau.

Si l’expérience était pour le moins vraiment originale et inédite, elle était également très physique et compliquée pour certaines personnes. Nos deux accompagnateurs de la SNSM se sont chargés de nous sensibiliser aux différents risques liés à la mer, aux modes de survie afin d’anticiper le moindre accident que l’on pourrait avoir dans le bateau, en Alaska.

De retour sur le bateau, les 3 blogueurs ainsi que les 2 consommateurs avaient réussi le test (contrairement à l’année dernière où certains avaient échoué) et nous sommes retournés sur terre pour un grand debriefing.

 


Dans un prochain article, nous allons vous faire découvrir la 2ème expérience que nous a fait vivre la marque avant de partir mercredi 1er juillet en Alaska. Le RDV est cette fois-ci en Vendée et nous allons rencontrer les équipes de Fleury Michon qui travaillent dans l’usine de production du surimi.

Comme vous vous en doutez, l’intérêt est de découvrir toutes les coulisses de la conception afin d’avoir une vision globale sur la manière dont arrive et est assemblé le surimi avant d’être dans le rayon de votre supemarché.

En attendant de découvrir la suite, nous vous invitons à voir ou revoir le spot réalisé par l’agence DDB et récompensé à plusieurs reprises.