Le rêve américain existe-t-il vraiment ? La petite marque française de sous-vêtement Le Slip Français y croit et tente d’installer sa première boutique à Los Angeles. Mais comment faire pour sortir du lot sur un si grand marché et comment réunir les fonds nécessaires pour réaliser ce rêve ?

Accompagné de l’agence BETC, Le Slip Français a lancé une superbe campagne autour de l’image universelle du “French Lover” et a créé de toute pièce une histoire d’amour entre Léo un mannequin en plastique, et  Sherry, une beauté californienne en plastique. Séparés par la distance, Léo n’a qu’un seul rêve: retrouver sa belle à Los Angeles. Pour cela, il va lui falloir trouver 30 000€ pour ouvrir son magasin et vivre heureux avec Sherry. C’est comme cela que commence le “Very Love Trip” !

Léo_SlipFrancais1

Cette très belle histoire storytellée, qui représente de manière désaxée la problématique première de la marque, a été mis en place en réalité. Le mannequin Léo s’est donc lancé dans un Road Trip américain pour faire investir les Américains sur son KickStarter mais aussi captiver les médias pour faire connaitre Le Slip Français outre-Atlantique. Du Texas,  de New York, de Louisiane… Léo mettait aussi à jour ses comptes Facebook, Twitter et Instagram pour que ses fans puissent le suivre partout.

Leo_SlipFrancais2

Pari réussi pour BETC et Le Slip Français qui ont récolté plus de 30 000€ et ont ouvert un pop up store à LA. L’opération est non seulement bien construite mais aussi maligne dans sa réalisation surtout lorsqu’elle prend place en terre étrangère, où sa notoriété est infime. Le concept créatif colle parfaitement avec la marque et Léo incarne si bien la French Touch dont le Slip Français aime tant nous parler.

La vidéo de cette belle opération vous montrera d’ailleurs que Léo a aussi retrouvé sa Sherry et vous racontera toutes les phases de son périple… où il a d’ailleurs failli tromper son unique amour.

Leo_SlipFrancais3

Leo SLip_Francais

lasvegas-500x375