Auteur et illustrateur, Adam J. Kurtz a demandé à ses followers sur Twitter de lui proposer des noms de marques sous le hashtag #sadvertising pour transformer leur logo en un autre bien plus triste. Avant même d’avoir commencer à dessiner, l’illustrateur est parti d’un postulat initial montrant que les marques s’inséraient toujours plus parmi nos amis dans nos timelines Facebook, Twitter… et faisaient donc parti intégrante de notre quotidien.

 

Il a cependant remarqué qu’elles prenaient toujours la parole de manière positive en mettant en avant de belles photos, des créations heureuses, des nouvelles toujours meilleures et des call-to-action encourageants. A contrario, ses vrais amis, bien que très souvent heureux, pouvaient parfois poster du contenu plus triste voire négatif, ou même dégager une certaine énergie négative par du sarcasme ou de l’humour douteux.  Alors que les marques essayent d’être au plus proche de leurs communautés, de spécifier leurs prises de parole sur des cibles bien déterminées, pourquoi ne joueraient-elles pas le jeu à se transformer en véritable ami humain avec des émotions heureuses… ou tristes ?

Il s’est donc essayé seul avec le logo Nike et a par la suite suggéré à ses followers de lui faire des suggestions. Voilà ce que donne son travail sur différents logos :