Ce projet fou est à l’initiative de Kenton Lee, un ingénieur américain, qui a été vivement touché par le quotidien déplorable des enfants qu’il a croisés lors de son voyage à Nairobi, capitale du Kenya, en 2007. Après des années de recherche, il a réussi à mettre au point “the shoe that grows” (“la chaussure qui grandit”)

En effet, alors qu’il arpente les rues de la ville, il croise une petite fille pieds nus. Il décide alors de se lancer dans la création d’une chaussure qui pourrait permettre aux enfants n’en ayant pas les moyens de se chausser.

Comment ? Grâce à une sandale pouvant se régler sur cinq tailles différentes qui permet aini d’accompagner les enfants à mesure que leurs pieds grandissent et ce, sans racheter une nouvelle paire. Grâce à des pressions et des lanières, il est très facile d’adapter la chaussure à la taille du pied de l’enfant.

shoe6

Deux modèles sont commercialisés : une sandale pour les enfants de 0 à 4 ans et une autre pour ceux de 5 à 9 ans. Fabriquées en caoutchouc et cuir, elles sont résistantes et faciles d’entretien.

Au delà du fait que 300 millions d’enfants (!!!) n’ont pas les moyens de se chausser, il existe davantage de jeunes qui portent des chaussures trop grandes ou trop serrées, ce qui n’est pas vraiment mieux sachant les maladies issues du sol qui peuvent les toucher.

Pour 10$, grâce à l’ONG Because International, vous pouvez envoyer une paire à un enfant dans le besoin et ainsi commencer, lentement mais sûrement, à réduire l’un des maux qui ne devrait plus exister en 2015.

Aujourd’hui près de 2 500 enfants bénéficient de “la chaussure qui grandit” dans sept pays du globe (Kenya, Colombie, Pérou, Haiti, Ghana…). Au mois de Juillet 2015, 3000 paires supplémentaires pourront être envoyées aux enfants dans le besoin.

L’étape suivante ? Créer un modèle pour les adultes et les adolescents

Une idée comme on aimerait en voir plus souvent !

shoe1

 

shoe8

 

shoe4