Nous avons rencontré Michaël Youn pour revenir sur la web série #LessIsMore avec Fatal Bazooka afin de promouvoir la nouvelle gamme AXE Black. Nous avons discuté avec lui de son rapport à la publicité et au digital, ainsi que sur sa carrière et ses futurs projets.

  • Michaël, peux-tu expliquer à ceux qui ne connaissent pas la web série qu’elle en est le principe et comment y intervient le personnage de Fatal ?

Au départ la web série illustre le fait qu’avec AXE on ne garde que l’essentiel et on oublie le superficiel. D’un autre coté, il y a le personnage de Fatal Bazooka qui n’a que du superficiel. On a donc travaillé un script autour de leçons de coaching pour que Fatal apprenne à devenir quelqu’un de moins superficiel. Voilà dans les grandes lignes. Tout ça pour qu’il puisse rentrer dans le Axe Boat.

 

  • Au départ le personnage de Fatal n’intègre pas du tout le concept de #LessIsMore (cf. Basket en or, Iphone 8 incrusté de diamants…). Il y a même une véritable métamorphose qui s’opère. Pas trop difficile de voir son personnage se faire relooker de la sorte ?

Si ! Métamorphoser le personnage de Fatal s’était très difficile ! J’ai eu beaucoup de mal. Il y avait des moments où on me demandait de retirer ma casquette, mais pour le personnage de Fatal c’est impossible. À ce moment,  Fatal n’existe plus. Le personnage avait besoin de garder quelques attributs. Il lui restait quand même son phrasé et sa bêtise mais ça n’a pas été pas évident de le passer dans un filtre pour qu’il devienne quelqu’un d’un peu plus low profile.

L’avant-dernier épisode (5/6) de la série #LessIsMore avec un Fatal transformé.

  • Il me semble que tu n’avais jamais joué, ou été l’égérie, dans une publicité. Quel est ton rapport personnel à la publicité ou aux opérations marketing de la sorte ?

C’est vraiment compliqué pour un artiste d’être la tête de gondole d’une marque. Il faut vraiment trouver le produit et la façon d’en parler dans laquelle tu te sentes a l’aise. Moi j’avais déjà été contacté par une marque de soda, par une chaîne de burger, une marque de café etc… Pour le coup, ce que l’on a développé comme projet avec AXE et Une Agence Américaine c’est vraiment pile ce qu’il me fallait. On a développé l’idée ensemble, écrit ensemble et fait les montages ensemble: c’est vraiment une win-win situation. On s’est amusé à la faire et je pense que ça se voit. C’est d’ailleurs aussi pour ça que les gens suivent autant les épisodes.

Pour ce qui est de la publicité en général, c’est notre maison de disque qui gére nos mises en avant sur de la publicité Tv, Radio, Web etc… Maintenant, je crois qu’il y a une telle offre disponible et on est tellement sur-informé et sollicité par la publicité qu’il faut vraiment réfléchir à communiquer différemment. Surtout sur des projets fun, il faut réussir à communiquer avec un peu de recul, de la dérision et du second degrés. Après les modèles de monétisation sur internet sont encore flous et aujourd’hui les gens n’ont plus forcément envie de payer pour le plaisir d’un film, d’un chanteur ou quelqu’un qui fait des sketchs. Dans la musique on essaye de trouver d’autres moyens de gagner notre vie: du partenariat avec des marques, du sponsoring sur des clips… Parfois, on te reproche des placements produits dans un clip mais il faut bien le payer… Ce n’est pas évident de trouver les axes mais on travaille beaucoup là-dessus pour créer de la viralité. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai accepté de faire la campagne AXE d’autant plus que je peux réinstaller un peu le personnage avant la sortie de l’album de Fatal Bazooka.

5

  • Rétrospectivement, quel est ton parcours Michaël ?

Moi j’ai fait un bac C, prépa HEC, une école supérieure de commerce et un moment je me suis aperçu que je voulais faire autre chose. Je me suis mis au théâtre mais comme le théâtre ne payait pas, j’ai fait de la radio pour payer mes cours de théâtre. La radio c’est devenu le Morning Live et tu connais la suite. Mais l’école de commerce m’a donné des bases de marketing que j’utilise de façon inconsciente notamment quand tu montes un projet et que tu le vends.

 

  • Les débuts de Michaël Youn (année 2000) avec les réseaux sociaux et Youtube, est ce que ça aurait été différent ?
Quand je rencontre les Youtubers, ils me disent souvent que j’étais le premier avec les clips « Fous ta cagoule », par exemple. Mais si j’avais eu Youtube plus tôt, sans doute que je n’aurais pas fait le Morning Live. J’aurais probablement été Michaël tout seul et j’aurais fait des conneries dans ma chambre avec des copains car ça me correspond vraiment. Les caméras cachés, les boites à images… on aurait sans doute fait tout ça sur internet. Après la TV, ça reste magique.
Je suis sur Facebook, Twitter et je vais me mettre sur Snapchat. Le seul truc sur lequel je ne suis pas, c’est Tinder… J’ai un copain connu qui y est mais je ne vous dirai pas qui c’est.
  • On a vu la sortie de « Ce soir sans mon sexe » fin 2014 et maintenant cette collaboration entre AXE et FATAL. Est ce que cela annonce au delà de la web série en elle –même et grâce à cette visibilité, un retour de FATAL ? Est ce qu’il y a un projet futur dont tu peux nous parler ?

On a eu une interdiction sur Youtube au moins de 18 ans. J’ai un peu halluciné mais bon c’est la réponse du marché. Il faut tirer des enseignements de ça et avancer. La prochaine fois, pas de bites (rire).

Déjà, on sort la semaine prochaine un titre avec Fatal Bazooka qui s’appelle Cagole et bientôt le nouvel album. Il y a le Fantôme de Canterville qui sortira en salle en fin d’année et je vais bientôt réaliser mon troisième film. Le titre n’est pas encore défini mais ça sera une sorte de “Rendez-vous en Terre Inconnue” qui va mal tourner. Sinon j’ai aussi une série dans les tuyaux sur un joueur de football, une sorte de Franck Ribéry, qui va fauter avec une prostitué mineure. Comme il se retrouve sur les bancs de l’équipe de France, il va alors tout faire pour redorer son blason. 2015- 2016, je vais être bien occupé.

  • Alors est ce que l’on croisera FATAL sur le AXE BOAT finalement ?

Fatal ne sera pas sur le Axe Boat. En revanche Mickaël Youn y sera. Sinon dans le dernier épisode de la web série, sans trop montrer à quoi va ressembler le Axe Boat cette année,  (ndlr: apparemment vraiment différent des autres années), on va peut-être faire monter Fatal sur le Axe Boat, tu verras…

  • Casquette ou cagoule ? Ou Cagole du coup?

On a qu’à dire: Fous ta Cagole !

 Merci Michaël.

image3

7

6

4

3

1