En Inde, le directeur de création Ganesh Prasad Acharya et le créatif Kunal Srivastava ont sorti pour le gouvernement la campagne de print  « Use condoms with care » pour lutter contre les grossesses non désirées par l’utilisation des préservatifs.

Pour faire passer le message, les créatifs ont utilisé un concept très osé qui a sans surprises reçu des commentaires très divisés. Le concept des deux créatifs affiche des bébés identifiés comme des dictateurs (Hitler, Staline) ou encore l’artiste Dalí. En plus du visuel, le message explique que l’enfant d’une naissance non prévue suite à la non-utilisation d’un préservatif peut devenir très contraignant. D’un coté, cet enfant pourrait « dicter votre vie » à la manière des dictateurs ou « déformer votre vie » en référence aux oeuvres de l’artiste.

Les réactions autour de cette campagne sont réellement mitigées. D’un coté, certains trouvent les prints brillants par leur émergence et leur impact créatif alors que d’autres trouvent que le message n’émerge pas. Enfin les derniers trouvent disproportionné voire condamnable d’utiliser l’image de dictateurs pour faire de la prévention sur le thème de la santé et a fortiori sur des nourrissons. Notons tout de même que ce n’est pas la première fois que ce directeur de création sort des campagnes chocs. En effet, nous avions fait un article sur sa campagne print choc visant à sensibiliser l’opinion public à la disparition de nombreuses espèces suite à la déforestations de forêts vierges.

1

3 2