En Espagne, alors que la loi Mordoza empêche les habitants de manifester dans la rue sous peine de prendre un très lourde amende, un collectif d’associations nommé No Somos Delito a eu l’audacieuse idée d’imaginer la première manifestation d’hologrammes, afin de protester « légalement » contre cette loi.

Ces hologrammes à l’image des internautes, accompagnés de messages vocaux ont été diffusés sur une toile semi-transparente devant le parlement, donnant ainsi l’impression qu’une manifestation avait lieu devant celui-ci. En réalité, toutes les images avaient été tournées au préalable afin de ne pas avoir d’ennuis…

Excellente idée pour un résultat impressionnant !