La fameuse robe blanche et dorée (ou bleue et noire, comme vous voulez) qui a fait le buzz la semaine dernière n’a pas fini de faire parler d’elle.

Seulement quelques jours après le grand débat sur sa couleur, l’Armée du Salut sud-africaine a décidé de s’en servir afin de dénoncer les violences domestiques.

On peut ainsi lire sur le print « Pourquoi est-il si difficile de voir le noir et le bleu ? La seule illusion est de croire que c’était son choix » accompagné d’une femme marquée de coups sur le corps.

À travers cette campagne, l’Armée du Salut souhaite nous rappeler qu’en Afrique du sud, 1 femme sur 6 est victime de violences domestiques et que ces bleus qu’elles ont sur le corps, elles ne les ont pas choisi.