Souvent elle nous humilie, parfois elle nous fascine, à chaque fois elle nous énerve et pourtant la killcam fait partie intégrante du jeu de guerre Call of duty.

Cette courte séquence vidéo, rappelant de quelle manière nous nous sommes lamentablement fait éliminer, est devenue tellement banale et honteuse pour les joueurs, qu’elle a tendance à être rapidement éclipsée d’une pression sur la touche carrée (ou « B » pour les joueurs sur Xbox).

Or, sachez que derrière ces killcam se cache un homme aux talents trop souvent sous-estimés : Randall Higgins.
Équipé de drones, de véhicules radio-commandés, et d’une sacrée paire de corones, Randall Higgins risque sa vie à chaque partie jouée, pour obtenir le meilleur cadrage de votre mort. En effet, Randall exerce la profession encore trop rare de Killcaméraman.

Et ses conditions de travail ne vont pas aller en s’arrangeant à cause du nouveau DLC (contenu téléchargeable) Havoc, qu’Activision vient de sortir.
Au programme : avalanches, armes laser, exo zombie (un nouveau mode coop terrifiant) et 4 nouvelles map.

Une belle démonstration de storytelling de la part d’Activision, qui invente un personnage totalement déluré à la hauteur des précédents spots pour le dernier opus, Advanced Warefare.
Cela nous incitera peut-être à respecter le travail de ce personnage fictif et à oser regarder la mort en face en visionnant l’intégralité des killcam.

Pour finir, notons l’excellent choix de la bande son : The Raconteurs – Salute Your Solution

call of duty randall higgins killcameraman 4 call of duty randall higgins killcameraman 2 call of duty randall higgins killcameraman 3 call of duty randall higgins killcameraman 5 call of duty randall higgins killcameraman 6 call of duty randall higgins killcameraman