Depuis l’irruption des réseaux sociaux dans nos vies quotidiennes et plus particulièrement dans celles des adolescents, le bullying a changé et revêt aujourd’hui un effet pervers et difficilement contrôlable. Cachés derrière leurs écrans, à l’abri du monde extérieur, les agresseurs épuisent psychologiquement leurs cibles et les poussent à bout. Ils n’hésitent pas non plus à importer ces pressions à l’école et à les développer en utilisant la pression sociale et l’effet de groupe.

Dans la nouvelle campagne contre l’intimidation exercée envers les jeunes par leurs pairs, l’organisation Champions Against Bullying, accompagnée de l’agence Deutsch NY, a décidé de faire réagir les adolescents en leur faisant lire des messages positifs et émouvants postés sur le profil Facebook de jeunes…un peu après qu’ils aient mis fin à leurs jours. En établissant une proximité entre les victimes et eux-mêmes, l’organisation espère leur faire changer de regard sur la situation.

De manière simple et forte, il est finalement demandé aux jeunes d’être gentils et de l’être dès maintenant. Avant de devoir dire à leurs amis à quel point ils les aiment, quand ils ne sont plus là.