Boire ou conduire, il faut choisir. C’est en tout cas le message que l’on nous fait passer depuis de nombreuses années pour limiter le risque d’accident sur la route en état d’ivresse.

En Angleterre, la police de Sussex et Surrey vient de lancer l’opération#Drinkordrive Twitter. En plus de verbaliser les automobilistes contrôlés en état d’ébriété, les agents se sont également épingler sur le web et plus précisément sur Twitter via un message indiquant les faits et leur identité. Une heure de gloire dont ces conducteurs se seraient bien passés mais qui vise à sensibiliser tout le monde sur cet acte irresponsable et dangereux.

À travers cette opération, la police souhaite également pointer du doigt la lenteur des procédures judiciaires. En effet en 2013,  sur les 2000 personnes interpellées, seulement une centaine de conducteurs ont été jugés et reconnus coupables.