Google a cette fâcheuse tendance à vouloir terminer nos phrases, cet impoli. C’est loin d’être nouveau pourtant c’est toujours aussi drôle. Évidemment, le bougre n’est pas seul à l’origine de cette indexation approximative, bien aidé par Facebook et ses pages qui deviennent assez populaires et, en conséquence, sont indexées tellement bien qu’elles se transforment en suggestions Google.

Digiday, une société de médias basée aux USA, a crée une liste de requêtes des agences de pubs et délivre des résultats assez proches des stéréotypes qu’on aime attribuer aux métiers de la pub.

  • Les agences

suggest-IEUP-1

  • Les créatifs

suggest-IEUP-2

  • Les rédacteurs

suggest-IEUP-3

  • Les directeurs artistiques

suggest-IEUP-4

  • Les developpeurs

suggest-IEUP-5

  • Les directeurs de clientèle

suggest-IEUP-6

  • Les chefs de projets

suggest-IEUP-7

  • Les acheteurs pub

suggest-IEUP-8

  • Les social-media managers

suggest-IEUP-9

  • Les marketeux

suggest-IEUP-10