Victoria’s Secret est bien connu pour choisir leurs « anges », modèles féminins aux mensurations incomparables, qui défilent lors d’évènements mythiques et reflètent le prestige de la marque. Fin octobre, Victoria’s Secret lance une nouvelle collection de soutien-gorge nommée « Body » et il s’avère que la communication autour de cette nouvelle ligne a été plus que polémique.

vs4

 

En effet, les internautes et les consommateurs ont vite fait savoir leur mécontentement par rapport à la signature associée à la campagne publicitaire: « The perfect Body ». Le vrai problème réside dans l’association de cette signature à un visuel de ces créatures féminines longilignes aux formes parfaites, ce symbole de la beauté véhiculée par nos sociétés contemporaines. Alors, simple maladresse de la part de la marque ou communication irresponsable auprès des jeunes filles fans de la marque ? 

vs1

Dès la sortie de cette campagne, les internautes ont tout de suite crié au scandale quant à la représentation de la beauté et au danger que peut véhiculer un tel slogan. Évidemment, si ces mannequins sont jugées parfaites alors comment la marque juge les autres femmes; d’imparfaites ? Très rapidement, une pétition a été mise en place sur Change.org pour que la marque s’excuse publiquement sur cette campagne jugée d’irresponsable et considérée comme être du « Body shaming ». Les internautes sont aussi invités à s’indigner sur le hashtag #Iamperfect et partager la pétition qui a déjà plus de 20 000 signatures. Cette réaction vive des internautes n’a toujours pas fait réagir la marque.

vs5

Les marques de lingerie ont, notamment avec l’insertion des mannequins taille 40 par H&M, toujours suscité la polémique sur la taille type des mannequins. Elles ne s’avèrent toujours pas prêtes à dévoiler des formes plus généreuses dans leurs points de vente et leurs campagnes publicitaires. Voilà qui signe pour Victoria’s Secret un bad buzz, du fait d’une erreur dans le wording et la manière de faire passer leur message.

vs6

vs8

vs7