Depuis plusieurs mois, l’utilisation de Tinder est très souvent détournée par des marques ou associations. Aujourd’hui, la célèbre application de rencontre sert à dénoncer le trafic sexuel à travers une opération réalisée pour L’Immigrant Council of Ireland avec l’agence eightytwenty.

De faux profils de femmes ont ainsi été créés sur l’application. Jusque là rien d’anormal, sauf qu’au fil des photos sur les différents profils, nous découvrons ces femmes dans des états de plus en plus critiques… La dernière photo nous invite à nous rendre sur le site Turn Off The Red Light qui dénonce les conditions dans lesquelles certaines femmes victimes de trafic sexuel vivent au quotidien…

Une belle initiative pour une triste réalité.

trafic sexuel tinder

trafic sexuel tinder 1

trafic sexuel tinder 2