World Vision est une ONG chrétienne attachée à l’amélioration des conditions de vie des enfants et de leurs familles au sein de pays en difficultés et / ou traversant de graves crises. Avec l’agence KBS+, l’association signe une campagne choc pour inviter les Canadiens à prendre conscience de la face cachée des choses : No Child For Sale.

Les trois films qui composent la campagne sont tous construits de la même façon et dénoncent tous le travail et la prostitution infantiles.

Chaque première partie met en scène un enfant canadien avec un objet particulier – une tablette de chocolat ou un doudou – ou dans une situation particulière – l’heure du coucher – ,  alors que la deuxième partie nous montre l’envers du décor. Le doudou a en fait été fabriqué par un enfant exploité et l’heure du coucher pour l’enfant canadien laisse place à une nuit de relations sexuelles forcées pour un autre qui n’a pas cette chance.

Une campagne intelligemment pensée et qui ne manque pas de nous surprendre dès lors que l’on passe d’un pays à l’autre, d’une situation à une autre. Certains acquis se retrouvent alors remis en cause grâce à ces films qui ont le mérite de remettre les choses en perspective …

Choc1

Choc2

Tissu1

Tissu2

Dodo1

Dodo2